PARTIR EN VACANCES AVEC UN BEBE

Partir en vacances avec un bébé de 6 mois … tout un sujet et tous les avis sont là ! Génial ! Une belle expérience ! Un calvaire ! Trop chiant ! Crevant ! De merveilleux souvenirs ! Je crois qu’on lit à peu près tout mais j’ai souvent l’impression qu’on en revient toujours à deux types de témoignages :

  • les parents cool pour qui tout s’est passé à merveille dans une ambiance décontractée parce qu’évidemment, on peut tout faire avec un bébé !
  • les parents débordés et centrés sur leur bébé qui ont vécu une vraie galère, qui reviennent plus crevés qu’ils ne sont partis et avec la sensation de ne pas avoir vraiment profiter au max.

Souvent, les témoignages des premiers sont plutôt dans les magazines, sur les blogs ou sur les réseaux sociaux. Ils font rêver tous les futurs parents et les poussent à tenir le discours “Non mais attends, faut arrêter, c’est qu’un bébé, c’est juste un peu d’adaptation !”. Généralement, ce sont aussi ceux qui complexent la deuxième catégorie de parents, ceux dont on a les témpignages dans notre entourage ou également sur le web ! À croire que le juste milieu n’existe pas !

Pendant nos vacances, à deux reprises, on nous a dit “6 mois ? Vous êtes bien courageux !” et “6 mois ! Et vous faîtes 3 destinations en 12 jours ? Vous êtes courageux !”. Je vous avais déjà parler de notre premier weekend à Marseille avec Louise, elle avait à l’époque deux mois. Cette fois, ce n’était plus un nourisson mais un bébé bien plus tonique, dynamique, intéressé, qui dort moins mais toujours deux fois par jour, qui mange moins souvent mais de vrais repas à heures fixes, qui a quelques maux de bébés de son âge et qui surtout, sollicite beaucoup ses parents ! J’avais envie de partager mon ressenti, un vrai vécu et de vous débriefer de ces 12 jours. Cela vous rassurera/motivera peut-être, cela pourra en décourager d’autres, j’espère juste que ça vous sera utile et que ça vous aidera à faire vos propres choix ! Quoiqu’il arrive, le but n’est pas de culpabiliser les plus frileux d’entre vous, ni de décourager les motivés, juste de partager notre expérience.

FullSizeRender 396 FullSizeRender 397 FullSizeRender 398 FullSizeRender 399 IMG_9568


LA DESTINATION

Pour ce premier voyage avec Louise, on avait choisi une destination sans décallage horaire, sans vaccins supplémentaires obligatoires et sans complexité sanitaire. On s’est dit qu’on avait encore le temps de faire des destinations plus folles mais qu’avoir un bébé, c’est aussi l’occasion, les premiers temps, d’aller découvrir ce qui est plus proche de nous. On avait pensé à la Croatie et à la Slovénie, enfin, surtout moi. Mais on a voté, ce serait la Sardaigne ! 12 jours.

Un des éléments dans le choix a été le transport : le fait de pouvoir y aller en ferry et donc de pouvoir prendre la voiture. Dans le ferry, on a pris l’option couchette. C’était génial de pouvoir dormir tranquillement et d’attaquer la première journée de vacances en forme. Ca valait les 60€ de supplément largement ! Quant au fait d’avoir la voiture, c’est idéal à la fois pour le coffre dont on dispose et aussi une fois sur place, on ne compte pas les nombreuses siestes dans son siège confortable (la coque Stokke) et avec la clim’. Ca aurait pas été la même dans des bus ou autres ! Le confort, c’était un gros gros plus ! Habituellement, on aime faire un road trip, changer souvent de spot pour en découvrir un max. Cette fois, on s’était dit qu’on aurait surement envie de se poser un peu mais qu’il était hors de question pour nous de renier notre façon de voyager. C’est la raison pour laquelle on a fait 3 spots : 3 jours de découverte à l’est, 6 jours pour se poser un peu à l’ouest, puis 3 jours au nord. Je trouve que c’est une bonne option pour à la fois “voir du pays” et pouvoir se poser un peu car au bout de 6 mois, on en avait bien besoin ! 12 jours, c’était aussi une bonne option. Voyager avec un bébé est plus fatiguant que voyager en couple, on a jamais vraiment de temps de pause, on a quand même été content de rentrer chez nous ensuite.

Avec le recul, on a bien fait de ne pas choisir une destination lointaine. Quand on paye un billet 800-1000€ pour aller quelque part où on ira peut-être qu’une fois dans sa vie, on veut profiter un maximum, tout faire, tout voir sans avoir à faire de compromis. Cela aurait été impossible avec Louise et on serait sûrement rentré un peu frustré. On a le temps pour refaire de gros voyages, ce n’est pas grand chose 2-3 ans dans une vie ! Puis c’est l’occasion d’aller découvrir ce qui est moins loin !

FullSizeRender 400 FullSizeRender 402 FullSizeRender 401 FullSizeRender 403 IMG_8436 IMG_7636


LA VALISE

Là c’est pareil, il y a la team parents cool ou parents sans enfants qui te dira “Ça va, avant, ils faisaient comment, ils emmenaient pas tout ça, un bébé, une fois que ça a son biberon et des couches, ça suffit !”. Et tu as la team “parents prévoyants” qui emporte tout, surtout les au cas où ! Rassurez-vous, il y a un juste milieu ! Des indispensables, certes, et du superflu à ne pas emmener … tout dépend de la destination et aussi du nombre de jours.

De notre côté, on s’est limité à nos deux gros sacs de voyage Eastpack qu’on a depuis 5-6 ans. Les affaires de nous 3 étaient dedans. J’avais ensuite prévu un tote bag avec un tapis d’éveil et ses jeux préférés. Pas 36 mais 5-6 pour avoir de quoi l’occuper quand même, pour son éveil et son plaisir aussi. Le tapis d’éveil, ça a été génial. Il a servi à la piscine, à la plage, dans les hôtels. Si on la met au sol, elle gratte tout et elle met tout à la bouche. Tout tenait dans un tote bag donc ça allait très bien.

On avait un deuxième cabas avec tous les indispensables de bébé : ses repas pour 12 jours, des couches et du coton pour 12 jours, du lait, des biberons et sa trousse de toilette. Cette partie-là peut être évitée mais on avait notre voiture, donc tant qu’à faire, cela a évité la corvée du supermarché sur place, le fait de tomber sur des couches de merdouille et le fait de galérer à trouver des repas préparés clean, surtout quand on part à l’étranger. Je n’allaite pas donc je n’ai pas eu à prendre de machine à tirer son lait par exemple. Pour la Sardaigne en tous cas, concernant les repas, je vous conseille de les prendre car il n’y avait pas grand chose en magasins ou ailleurs.

On a pris un lit parapluie mais on aurait pu s’en passer, elle a dormi avec nous ! Elle était visiblement perturbée par les changements d’hôtels car elle dormait collée à moi ou à Steph, la main sur nous. Pour la poussette, on a pris la plus compacte, notre BabyZen Yoyo. Je vous l’accorde, ce n’est pas la plus pratique pour les pavés des villages, mais elle a tellement d’autres avantages ! On a aussi pris le porte-bébé mais Louise n’est pas très fan. Par contre, c’est un atout tip top pour l’endormir.

Petit conseil : ne préparez pas vos valises la veille ! C’est source d’oublis et d’engueulades car on fait tout trop vite, on a pas forcément envie, ça demande de trop réfléchir, et finalement, on se fâche ! Le prochain voyage, on les prépare avant ! Si on y arrive …

FullSizeRender 409 FullSizeRender 408 FullSizeRender 406 FullSizeRender 407 FullSizeRender 405 FullSizeRender 404


LE RYTHME

C’est là où c’est le plus différent de nos vacances en couple. Pour la simple et bonne raison qu’un bébé a une vraie horloge dans la tête ! Réveil vers 7h-7h30, biberon à 8h, repas à 12h, goûter à 16h et biberon vers 20h. Impossible de la décaler et on ne souhaitait pas le faire après avoir mis des semaines à la régler correctement ! De toutes façons, même quand elle se décale d’une heure, voire de 2, ça ne décale pas le repas suivant en général.

Du coup, il a fallu faire en sorte d’être toujours dans un endroit civilisé vers 12h pour faire chauffer son repas. Ca a été le plus compliqué car de nombreux établissements (baraques de plage, restaurant) n’ont pas de micro-ondes. Dans notre recherche de restaurant, systématiquement, on demandait d’abord si il y avait un micro-ondes ! En plus des repas, il y a les siestes. Louise dort toujours environ 45 minutes à 1h le matin. Elle se rendort environ 1h30 après le biberon. L’après-midi, chez nous, elle dort entre 2h et 3h. On ne voulait pas l’épuiser, il faisait déjà chaud donc elle avait besoin de se reposer. Pour les vacances, on a choisi de rythmer nos journées en faisant en sorte qu’elle puisse avoir une sieste par jour dans un hôtel, au frais. Vu qu’il a fait particulièrement chaud cet été, ça nous convenait bien aussi.

Voici comment on se rythmait en général :

  • Biberon à l’hôtel vers 8h pendant le breakfast
  • Départ de l’hôtel vers 9h puis sieste en voiture
  • On profitait le matin jusqu’à 14-15h max.
  • Retour à l’hôtel pour la sieste et le goûter. Si elle dormait peu, on restait tranquille à la piscine et elle pouvait jouer, être assise, ne pas être toujours dans la poussette.
  • On ressortait vers 18h puis on passait la soirée dehors.

Globalement, ça a plutôt bien fonctionné mais forcément, Loulou a été un peu fatiguée par moment. Je pense que privilégier une sieste est indispensable. Un bébé fatigué, c’est un bébé qui râle, qui chougne, qui pleure, qui veut des calins, c’est le meilleur moyen de ne pas profiter ! C’est même arrivé qu’on dorme avec elle car la différence avec nos vacances en couple, c’est qu’avec un bébé, tu es en action non-stop du matin au soir ! Car oui, avant de sortir le soir, il faut se doucher, s’habiller, se préparer, mais aussi la baigner, l’habiller, la préparer, la porter, l’attacher dans son siège, refaire le sac, nettoyer le biberon, son bol, penser à prendre assez de lait, refaire le plein d’eau. En fait, c’est une sollicitation permanente !

 


L’ORGANISATION

Pour nous, pour ne pas se sentir débordé/épuisé pendant les vacances, on a choisi de s’organiser au maximum et de bien anticiper. On est parti avec 12 repas et 12 goûters. Chaque jour, on avait juste à piocher sans se poser de questions, sans chercher de supermarchés. On avait prévu des conditionnements légers, pour ne pas se surcharger. Good Goût et Baby Bio font des gourdes et des doypacks, c’est le plus pratique par rapport au pots. C’est aussi de la bonne qualité. On avait pensé à prendre de quoi nettoyer pour s’épargner le supermarché : un petit pot de liquide vaisselle, la brosse à biberons. Globalement, on a organisé nos valises de façon très logique pour toujours savoir où est chaque chose. Je n’avais pas envie de toujours chercher, de galérer. Comme pour beaucoup de choses, s’organiser permet de mieux profiter ! C’est d’autant plus valable avec un bébé.


LES COMPROMIS – L’ADAPTATION

En fait, je pense que les parents qui s’en sortent bien en vacances, ce sont avant tout ceux qui savent à quoi s’attendre et qui du coup appréhendent la chose avec tout ce que ça comporte ! Si on s’imagine que partir avec un bébé de 6 mois, c’est juste “comme avant”, le bébé en plus, on risque de se prendre une belle claque, de s’engueuler avec son chéri, de galérer pendant 10 jours et de ne plus vouloir repartir ! À l’inverse, si on se dit qu’il faut être en vacances comme on serait à la maison, on risque de ne jamais partir car le fait est que ce n’est pas le même rythme, pas le même confort, on a pas le même matériel à disposition. En fait, partir en vacances avec un bébé de 6 mois nécessite de l’organisation mais surtout de l’adaptation. La clé de nos vacances réussies en Sardaigne, ça a été de nous adapter. J’entends déjà certaines personnes dire “Ce n’est pas aux parents de s’adapter, mais aux enfants !”. Et bien, je ne suis pas d’accord avec cette idée. Il y a obligatoirement des choses qu’on ne peut pas faire !

CE QU’ON A PU FAIRE

  • Aller au restaurant : OUI, c’est possible d’aller au restaurant avec son bébé de 6 mois. Par contre, c’est pas de tout repos. N’imaginer pas que vous allez la poser dans sa poussette comme à 2-3 mois ! Elle va vouloir jouer, se lever, regarder sur la table, goûter, toucher. On la faisait participer à nos repas, et dès que possible, on demandait une chaise haute pour l’avoir à notre hauteur !
  • Faire des excursions : OUI, on a pu faire une matinée en bateau. C’était une première pour Louise. On a choisi la journée la moins ensoleillé et un bateau avec un “toit” pour ne pas l’exposer au plein soleil. On a aussi fait la visite d’une grotte, d’ailleurs, elle était bien au frais ! On a aussi fait une balade en bateau au coucher du soleil. On l’a mise à l’avant, sous une couverture, elle a adoré. Et quand on s’est arrêté pour un apéro, elle s’est endormie !
  • Partir à la journée : OUI, on a pu le faire, mais pas aux même horaires. Avant, on aurait fait un 10-19. Là, c’était plutôt un 8-16 mais on en faisait tout autant !
  • Aller à la plage : OUI, on est allé à la plage avec un bébé de 6 mois. Là encore, pas aux même horaires. On arrivait pour 9h et on restait jusqu’à 14h. Le petit plus, des plages quasi désertes ! La chaleur n’était pas à son comble et on avait acheté pour Louise une tente anti-uv rafraîchissante (#familletuchebonjour) qui a été géniale ! Les petites gambettes de Louise étaient fraîches.

CE QU’ON A PAS PU FAIRE

  • Faire des journées 8-23 non stop sans se poser : NON, c’est pas possible ! Louise n’est pas une poupée qu’on trimballe dans un porte-bébé. On a pensé à notre plaisir dans le respect de son confort et de son plaisir à elle.
  • Tout voir : NON, on aura pas tout vu comme on aurait pu le faire sans Louise. Mais finalement, notre plaisir, c’était de le faire avec elle, donc on est pas reparti frustré du tout !
  • Faire de la plongée : NON, on ne l’a pas laissée à une baby-sitter ou autres pour aller faire de la plongée qu’on aurait adorer faire. On avait pas confiance et je pense qu’elle aurait pas été rassurée. Mais finalement, on aura d’autres occasions de plonger dans d’autres pays.
  • Faire de la randonnée : NON, la météo a cette saison ne permettait pas de randonner en plein soleil avec un si petit bébé.

FullSizeRender 410 FullSizeRender 411 FullSizeRender 412 FullSizeRender 413 FullSizeRender 414 FullSizeRender 415  FullSizeRender 417 FullSizeRender 418 FullSizeRender 419 FullSizeRender 420 FullSizeRender 421


LACHER PRISE

N’ayez pas peur de l’échec, ne culpabilisez pas et lâchez-prise, c’est ça les vacances ! Nous aussi on a eu des loupés, pas mal même :

  • Se retrouver sur un bateau à l’heure du repas ? CHECK … Louise a du manger son repas froid, mais elle a tout mangé comme d’habitude ! Honnêtement, ça me donnait pas envie pourtant !
  • Galérer à se préparer pour la première fois à la plage, prévoir d’arriver à 9h et arriver à 11h ? CHECK … Bon, il a fait chaud mais dans sa tente anti-uv, c’était parfait. Quand j’y pense, là aussi elle a mangé froid !
  • Remplacer le repas par un biberon ? CHECK … Un midi, on s’est dit que ce serait compliqué, alors on a pris un biberon au lieu de son repas ! C’est pas très grave !
  • Taper dans la pizza et manger des glaces ? CHECK … Je suis exigeante avec l’alimentation de Louise, j’ai envie de lui donner le meilleur. Mais j’ai aussi envie de lui donner l’envie de goûter, de se régaler, d’aimer manger. Alors oui, elle a goûté la glace au chocolat de Papa, la sauce tomate de la pizza de Maman. Elle a testé la farce des pâtes ricotta-menthe, elle a goûté mon smoothie et c’est en Sardaigne qu’elle aura mangé son premier morceau de pain !

Tout ça pour vous dire qu’en vacances, on a tout relâché, on ne s’est pas posé les mêmes questions qu’à la maison et on lui aura montré ça, que les vacances, c’est fait pour être plus détendu sur tous les sujets !

FullSizeRender 420 FullSizeRender 421 FullSizeRender 423 FullSizeRender 422FullSizeRender 425  IMG_8032 FullSizeRender 424 FullSizeRender 426


FINALEMENT ?

Finalement, partir en vacances avec un bébé de 6 mois, oui c’est possible ! Et surtout, bien sûr que c’est agréable ! Pour des premières vacances avec un bébé, la Sardaigne était un super compromis ! Avant d’avoir un bébé, on était plutôt dans le discours “C’est juste un bébé en plus, on peut tout faire !”. Le fait est que non ! Elle nous demande de nous organiser en amont, d’anticiper et encore une fois de s’adapter. Oui, on profite, mais différemment. Oui, on peut faire beaucoup de choses, mais pas tout non plus. Oui, on profite mais différemment. Et surtout, le rythme n’est pas le même. Ne vous attendez pas à faire tout comme avant, vous serez déçus. Mais ne vous freinez pas non plus dans vos envies de vadrouilles, c’est un vrai bonheur et les bébés s’acclimatent quand même très bien, le tout est qu’ils ressentent que nous aussi, on est bien ! Pour les mamans réticentes ou les parents un peu frileux, tentez l’expérience avec un weekend pour commencer !

N’hésitez pas à me partager vos retours d’expérience sur vos vacances avec bébé, vos idées, votre vision du voyage avec bébé, vos envies, vos peurs, vos craintes. J’ai hâte de lire vos commentaires et je suis sûre qu’ils aideront aussi d’autres jeunes parents ! Prochain RDV avec un article consacré à notre voyage à New York pour le premier gros voyage de Louise, une autre affaire !

 

32 Commentaires

  1. Chloé
    31 octobre 2017 / 13 h 18 min

    Superbe article ! Très réaliste. Merci !

    • 8 novembre 2017 / 23 h 42 min

      Merci beaucoup !
      C’est le but donc parfait si ça se sent 🙂
      Maud

  2. Elodie
    31 octobre 2017 / 13 h 28 min

    Super article Maud !!!! Tout comme toi j’ai la même vision et le même ressenti. Depuis toujours avec mon conjoint on aime voyager Et je trouve ça très intéressant de faire partager bébé Et d’avoir des souvenirs avec eux. Mais voilà le mot d’ordre malgré tout c’est de s’adapter à bébé. Faire attention à la météo et respecter le plus possible les siestes, car un bebe fatigué est un bebe grognon !!! Nous on a commencé par quelques jours à Florence pour ses 3 mois, (pratique de pouvoir charger la voiture), Et la on rentre d’une super semaine à Marrakech (elle a 5 mois). Et on Se languit déjà de repartir… j’ai hâte de lire ton article sur New-York, avec Loulou plus grande mais encore toute petite et surtout comment se déroule un long trajet d’avion. Bonnes vacances. Profitez-bien.

    • Marlou
      25 octobre 2018 / 14 h 37 min

      Bravo a vous je fais parti de ses parents qui partent avec bébé pour nous liam avait 15mois 15jrs en tente en corse et 20mois 3sem au mexique. La j attends bebe 2, liam va sur ses 3ans et nous allons continuer nos voyages
      Bravo a vous

      • 25 octobre 2018 / 17 h 48 min

        Top, quand c’est ce qu’on aime, c’est important de continuer !!
        Bonne grossesse, bientôt les voyages à 4 !
        Maud

  3. Mélanie
    31 octobre 2017 / 13 h 37 min

    Ma Lou a 4 mois et demi, on l’emmène déjà partout (en week end, resto ..) et c’est un vrai bonheur même si c’est effectivement différent. Nos premières vacances seront à noël ou on va faire 1000km de voiture ….
    Ensuite la prochaine étape sera l’avion 😉
    Merci pour cet article et tous tes conseils ^^

    • 8 novembre 2017 / 23 h 43 min

      Génial ! J’avoue que le resto, elle s’impatiente un peu plus en grandissant mais on fait en sorte que ce soit aussi l’heure de manger pour elle, ça évite de ne pas savoir quoi faire pour l’occuper. Puis ensuite, elle goûte nos plats, et à partir de là, tout va bien pour ma goulue !
      Ahh, l’avion ! Je viens de poster, hier, mon article sur le voyage à NYC, j’en parle dedans : http://www.justemaudinette.com/new-york-bebe-retour-dexperience/
      Maud

  4. Loreta
    31 octobre 2017 / 14 h 25 min

    Merci pour ce super article, très complet! J’adore les longs articles comme ça, donc merci d’avoir pris le temps de faire ça.
    C’est vrai que certains sont assez culpabilisants sur des blogs, on dirait que leurs bébés sont tout simplement parfaits! S’il suffisait d’avoir des parents zen pour que tout se passe parfaitement, ça se saurait. Je ne me considère pas comme très stressée mais ça n’empêche pas mon bébé de faire de sacrées crises parfois.
    J’ai voyagé avec elle la première fois en TGV (5h15 de train) quand elle avait un mois, le voyage (a ma grande surprise) s’est super bien passé. Si j’ai un conseil à donner c’est de bien choisir les heures de son train. Nous par exemple on sait que le soir elle pleurait pas mal du coup on prenait un départ le matin, même si on a envie de prendre le train le plus tard possible des fois il faut un peu rogner sur son voyage pour être tranqullle. Bien sûr être 2 ça aide pas mal, je prends l’avion avec elle demain toute seule, je pense que ce sera moins facile.
    J’ai hâte de savoir comment s’est passé le voyage à NYC avec Louise, si tu as des conseils pour les longs courriers avec un bébé n’hésite pas à refaire un article!

    • 9 novembre 2017 / 13 h 16 min

      Oui, je trouve ça malsain aussi, comme pour la grossesse. Moi-même, ma grossesse a été idéale mais forcément que tout n’est pas rose H24 pendant 9 mois. Sans parler de celles qui ne te parlent que du positif quand tu sais que ce n’est pas le cas, juste pour passer pour la femme enceinte “cool” ! Rien de tel pour culpabiliser les autres.
      Comme tu dis, tout dépend aussi des bébés, pas que de nous même si ça favorise.
      Oui, à 2 ça aide, et pareil pour nous, on choisit des horaires favorables pour le transport !
      L’article sur NYC axé bébé est en ligne et c’est un des sujets justement : http://www.justemaudinette.com/new-york-bebe-retour-dexperience/

      A très vite !
      Maud

  5. 31 octobre 2017 / 16 h 51 min

    Coucou Maud! Il est top ton article! Mon petit Marius est né le 19 février, donc peu de temps après Louise et je te suis depuis ta grossesse. Je n’ai jamais été réticente à vadrouiller avec mon petit loulou et à l’emmener en week end ou au restaurant. Je suis un peu dans la même “optique” que toi! Par contre, je ne me sens pas encore prête à partir une semaine à l’étranger avec lui. Je suis une maman beaucoup trop stressée.. En tous cas, tes écrits déculpabilisent et donnent de tres bonnes idées. Bisous à Loulou et à toi aussi. Bon voyage à New York.

    • 8 novembre 2017 / 23 h 42 min

      Merci ! Effectivement, ils sont rapprochés nos bébés.
      Je suis ravie que mon article te donne de bonnes idées, c’est ce qui me fait le plus plaisir.
      On est toutes différentes, tu le feras quand tu seras prête et si vous en avez envie. Un bébé cool en voyage, c’est aussi et surtout le cas si les parents sont cools ! Donc partir si tu sais que ça va te stresser, ça va le rendre stressé aussi ! Le moment viendra !! Tu as vu que j’ai posté le débrief sur le voyage à NYC avec un bébé ?
      http://www.justemaudinette.com/new-york-bebe-retour-dexperience/
      Merci à toi de passer par ici.

  6. 7 novembre 2017 / 9 h 10 min

    Hello Maud,
    J’ai exactement la même vision que toi. C’est possible avec un bébé et agréable. Il faut juste adapter un peu pour bebe et un peu pour nous. Mais avec de l’organisation ça passe. Si on s’organise et qu’on anticipe bien il n’y a pas vraiment de souci !
    Même si on a fait seulement des sorties d’une journée, l’organisation est reine du bien être de chacun

    • 8 novembre 2017 / 23 h 38 min

      Oui, l’organisation et l’adaptation sont la clés de vacances ou voyages réussis. Il faut savoir à quoi s’attendre et s’y préparer !
      Maud

  7. Marinette
    7 novembre 2017 / 14 h 02 min

    Super ! Merci pour cet article ! Ça rassure et ça donne envie !!

    • 8 novembre 2017 / 23 h 37 min

      Top, c’est l’objectif !

  8. Alice
    7 novembre 2017 / 23 h 09 min

    Coucou! Je viens de lire ton article et j’avoue qu’il me rassure un peu… Mon bebe a 5 mois et on doit partir samedi dans la famille de mon homme, d’abord vers Dijon et ensuite vers Metz, rentrer jeudi ou vendredi. J’avoue que j’appréhende beaucoup de pas avoir le confort de la maison avec nos habitudes… j’ai peur qu’il soit fatigué et sur les nerfs à cause de la route ou de toutes les personnes qu’il va voir… j’essaie de pas être pessimiste mais c’est difficile
    Je croise les doigts pour que tout se passe bien!

    • 8 novembre 2017 / 23 h 38 min

      Ne t’inquiète pas, ça se passera très bien. Surtout en restant en France, tu ne perds pas tes repères. Si tu as oublié quelque chose, tu sauras où aller, tu n’auras pas la barrière de la langue ou autre !
      Sur la route, a priori, il dormira ! Tout se passera bien. Si tu es tranquille, ton bébé le sera aussi !
      Tu viendras me dire comment ça s’est passé 🙂

  9. Marion
    8 janvier 2018 / 20 h 58 min

    Coucou Maud,

    Depuis que je suis enceinte je parcours tes articles sur Louise avec plaisir!! J’apprends pleins de choses très utile. J’aime votre façon de voyager et de vivre avec un bébé.
    Continue de nous partager tes petites astuces ça aide vraiment!

    • 9 janvier 2018 / 12 h 08 min

      Coucou !
      Merci pour ton message, c’est adorable, je suis ravie car c’est vraiment le but !
      Promis, on continue de partager, j’ai plein d’articles en tête, ça arrive !
      Maud

  10. Marion
    2 avril 2018 / 22 h 40 min

    Bonjour. Enceinte de mon 2 eme, je dois accoucher mi juillet et on aimerait quand même partir en vacances au mois août. Le petit aura donc un mois…avez vous des conseils ou destinations ou trucs à me partager?!? Je ne sais pas trop si l’idée est bonne…
    merci pour le bel article en tout cas sur la Sardaigne. On a toujours amené notre fille aînée avec nous en adaptant le son journées au besoin de chacun!

    • 18 avril 2018 / 15 h 36 min

      Coucou !
      Je te conseillerai d’attendre avant de réserver. Il peut y avoir tellement d’hypothèses qui t’imposeraient d’annuler.
      Comme conseils, choisis une destination où les températures ne varient pas trop (pas trop chaud). Avec un bébé si petit, je te conseillerai de partir dans une destination où tu n’as pas à bouger tous les 2-3 jours. Imagine tu as un bébé qui mange/dort mal, tu risques d’avoir 3-4-5 réveils par nuit et d’être KO ! Et surtout, si tu pars en voiture, prends tout ce dont tu as besoin pour t’éviter le stress de manquer de quelque chose !
      Maud

  11. Angelique
    26 avril 2018 / 12 h 37 min

    Bonjour Maud,

    Merci pour ce super article!!! Je me permets de te demander s’il est possible que tu me donnes les adresses de vos hôtels pour ce séjour.
    Votre programme me tente vraiment et nous avons une petite fille de 6 mois, je serais rassurée de savoir que les lieux sont favorables a notre petite puce d’amour!!
    Encore merci pour ce beau moment de lecture ça donne très très envie

    • 29 avril 2018 / 23 h 04 min

      Coucou !
      Ravie que ça te soit utile. Alors, j’ai donné mes bonnes adresses à Orosei ici. Par contre, je n’ai pas donné les noms de mes autres hôtels car on ne les a pas trouvés top ! On a fait nos réservations trop tard et les bons plans étaient déjà complets !
      Un grand merci !
      Maud

  12. Celine
    8 juin 2018 / 14 h 38 min

    Bonjour,

    Je suis ravie de lire cet article ! On projette la Sardaigne pour fin septembre avec notre petit gars de 7 mois ! Nous allons essayer de partir 1 semaine. je pense que cela sera suffisant pour une premiere et faire 2 hotels ou Airbnb.
    J’avais une question sur les repas. Vous dites avoir prévu pour les 12 jours ? Mais est ce que c’était des petits pots achetés ?
    J’ai compris que pour les compotes de fruits vous aviez donné la marque mais pour le salé ?

    D’avance merci pour le retour.

    • 11 juillet 2018 / 20 h 42 min

      Hello,
      Oui, on avait tout emmené pour les 12 jours. Oui, c’est ce que j’explique, les doypacks Good Goût !
      Ce sont des emballages plus légers.
      Maud

  13. Maud
    10 juillet 2018 / 10 h 40 min

    Bonjour,

    Quel est la marque de votre porte bébé 🙂 ?
    Je ne sais pas quoi choisir… Merci beaucoup

    • 11 juillet 2018 / 20 h 43 min

      Stokke, mais il est pas incroyable …
      Maud

  14. Maud
    10 juillet 2018 / 15 h 14 min

    Bonjour,

    Ton article me rassure beaucoup et me déculpabilise… Nous partons 1 semaine à la mer avec notre fille de 8 mois, et je me pose énormément de questions, je culpabilise déjà de ne pas pouvoir cuisiner pour elle… Mais finalement tu as raison, c’est ça les vacances! On lâche prise, on dort un peu plus tard, on profite, on mange peut-être un peu moins bien, … Ça me fait du bien de te lire 🙂 C’est moi qui ai posé la question au sujet du porte bébé, je trouve ça pratique pour les balades sur la plage, et pour les endroits inaccessibles aux poussettes… Si tu as des conseils, je suis preneuse…

    • 11 juillet 2018 / 20 h 43 min

      Ah mais ne culpabilise pas. Les bonnes habitudes se font dans la durée, mais parfois, quand on ne peut pas faire autrement, rien ne sert de s’obstiner !

  15. Lambert
    7 février 2019 / 22 h 21 min

    Je pars avec ma fille de 8 mois et ma belle fille de 3 ans pour la première fois à l’étranger (majorque) pour 1 semaine ton article m’aide beaucoup à penser à certaines choses on part début avril
    Merci pour tes conseils

    • 8 février 2019 / 17 h 42 min

      Top, je suis contente si ça t’aide à faire ta “to do list” !
      Profitez bien !
      Maud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *