Vous cherchez quelque chose ?

NOS 6 PETITS GESTES ECOLO

En matière d’écologie et de développement durable, je vous déculpabilise tout de suite, on est clairement pas des modèles. On ne trie pas toujours, parfois mal. On se déplace en voiture même pour 1 kilomètre car on vit en haut d’une colline. On est pas vraiment « slow shopping » non plus même si je me contente de bien moins qu’avant. Mais une chose est sûre, c’est que je m’y intéresse de plus en plus.

Avoir de bonnes habitudes, bénéfiques pour l’environnement, c’est bien. Mais ce qui est mieux, c’est qu’elles soient pérennes et qu’elles fassent partie de son propre lifestyle. Tout ne se fait pas en 2 mois, mais on peut faire évoluer ses propres habitudes quand on le veut vraiment. C’est ce que j’essaie de faire, progressivement, step by step.

L’écologie, c’est un vaste sujet où tout le monde donne un peu son avis. On sent qu’on est dans une ère de prise de conscience, du moins pour notre génération. Alors certains sont maladroits, certains sont décriés car oui, ils ont certaines bonnes habitudes, mais ça ne compense pas les mauvaises. Mais finalement, moi, mon avis, c’est que tout ce qui est fait, entrepris, par quelqu’un, c’est toujours ça de gagné. Et que si tout le monde fait un peu, ce sera déjà un bon début …

J’avais envie de partager avec vous quelques-unes de mes bonnes habitudes, celles qui dont ancrées dans mon quotidien, je ne me verrais plus faire autrement.

LIMITER LES DÉCHETS

Ce n’est clairement pas ici, du moins pas maintenant, qu’on parlera Zéro Déchet, parce qu’on en est bien loin ! J’admire les personnes qui ont déjà fait cette route vers le Zéro Déchet, j’essaie de piquer leurs idées, astuces. Par contre, on limite les déchets dans le sens où on va rarement dans une déchetterie. Que ce soit un meuble, un tabouret, du maquillage, un jouet, un vêtement, un appareil ménager, même ancien, je ne jette absolument rien. En premier lieu, je revends. Ça me fait une cagnotte pour nos besoins. En second lieu, je donne. Make-up utilisé, vêtements trop peu chers pour les vendre. Soit je donne à mon entourage quand quelqu’un est intéressé, soit à la Croix-Rouge Française à côté de l’ancienne crèche de Louise. Cela fera toujours des heureux, voire même cela satisfera toujours les besoins de quelqu’un. J’avais même un sac de vêtements légèrement tâchés. C’est évidemment refusé par les associations et je ne savais pas où les donner. On m’a récemment conseillé les églises et hôpitaux. J’en ai parlé à ma voisine qui se rend régulièrement dans son église, et elle m’a confirmée que mon sac pouvait être récupéré pour être envoyé dans un pays d’Afrique où des enfants ont ce type de besoins. Je suis incapable de jeter un sac de vêtements de bébé légèrement tâchés, ça me fait mal au coeur quand je sais que beaucoup en auraient besoin. Vendre ou donner, c’est pour moi une habitude bien ancrée dans mon mode de vie.

EVITER LE PLASTIQUE À USAGE UNIQUE

Ça, c’est compliqué pour une chose, les pailles ! À la maison, on en a pas, enfin si, mais ce sont celles de mes 25 ans organisés chez moi, donc le paquet a 7 ans ! C’est dire le peu qu’on utilise ! Mais au restaurant, Louise a découvert les pailles … et chaque fois, c’est la première chose qu’elle veut. Et si on lui dit qu’il n’y en a pas, elle va analyser toutes les tables ! Bon, ce problème est en train d’être rectifié avec l’interdiction depuis le 1er janvier 2020. On nous a offert des pailles en bambou donc quand le stock de pailles en plastique et en carton sera épuisé, on y passera !

Par contre, j’ai pris l’habitude de refuser les sacs dans les magasins. Ça a même surpris ma mère que je reparte de chez Zara sans sac. J’ai une collection de tote bag, dont 2 avec des anses épaisses pour aller chez le primeur. J’ai aussi depuis quelques mois des pochons en tissus. Fini les sacs en papier du primeur, d’autant plus qu’ils ne sont apparemment pas recyclables ! Et ça, j’en suis assez fière car j’avais du mal à bien penser chaque fois de repartir avec mes sacs. Mais c’est bon, c’est dans mes habitudes !! Et mine de rien, ce sont 10-12 sacs en papier de moins par semaine, 1 cagette en moins aussi. Et puis bien plus pratique à porter. Je refuse toujours les tickets aussi (distributeur de billets) et je paie les parcmètres plutôt via les applications dès que possible.

PASSER AUX PRODUITS MÉNAGERS ÉCOLOGIQUES

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais un an après la naissance de Louise, je vous avais fait un article où j’avais fait un rapide topo sur quelques produits ménagers que j’avais remplacés. En effet, pour nettoyer les surfaces et la vaisselle, j’avais choisi deux produits tops. J’avais aussi trouvé un nettoyant surface pour les endroits où Louise met ses petites mains.

Plus d’un an après, je confirme que c’est tout aussi propre et bien plus agréable que les produits toxiques avec de trop fortes odeurs « de propre ». Quelques temps après, j’ai testé les produits de la marque You que je trouve à Leclerc, et notamment le produit pour les sols à la menthe. Une odeur légère, bien loin des odeurs bouquets fleuris de chez Ajax que je ne pouvais plus voir ! Je trouve que sur l’entretien, on nous a fait croire pendant si longtemps que le propre avait une odeur. Mais on se porte tellement mieux avec des produits et lessives sans odeur !

Récemment, je vous avais dit en story que je souhaitais réduire le nombre de produits ménagers qu’on utilise et en même temps aller vers des compositions meilleures pour l’environnement et pour nous. Bon nombre d’entre vous m’ont parlé du vinaigre blanc. Du coup, ça a remplacé l’Antikal, mais aussi le produit pour nettoyer les salles de bains et cuisines. On a pas encore terminé les anciens produits, mais ça arrive ! Ça va faire de la place. Sur les conseils de la personne qui fait le ménage chez nous, j’ai gardé les sprays vides pour pouvoir y mettre d’autres produits. Pourquoi des sprays ? Parce qu’au final, on utilise moins de produit ! Bon conseil ! Par contre, vous savez si on peut y ajouter de l’huile essentielle ou du citron dans le vinaigre blanc ? Parce que ça sent fort quand même !

Dernier point, la lessive. Mes parents ont toujours utilisés de la lessive « qui sent bon le propre ». Alors quand j’ai emménagé avec Steph, on a pris la Xtra, bleue. Une belle couleur de lessive, une bonne odeur de propre, « tout parfait » ! Puis après la naissance de Louise, j’ai acheté Le chat Bébé pour elle, parce que j’en avais lu du bien. Elle avait la peau sèche. Quelqu’un m’a dit d’essayer d’opter pour une lessive plus clean. J’ai donc essayé avec celle de la marque L’arbre vert. Elle est transparente, elle ne sent rien, et il faut en mettre peu. Bon, pourquoi pas. Au bout d’un mois à peine, la peau de Louise était au top, et plus fou, moi qui ait toujours eu la peau de croco aux jambes l’hiver, je ne l’ai plus jamais eue … pour rester sur le sujet des lessives, je n’en fait pas à répétitions, pour l’eau, pour l’électricité, pour la lessive consommée. Max 4 par semaine : deux pour Louise/Jules, une pour nous et une de serviettes de toilettes/torchons. Stéphane en fait aussi environ 2 pour ses vêtements de sports.

Je n’ai encore pas testé de faire une lessive maison, mais pourquoi pas essayer prochainement. On m’a récemment parlé aussi des cristaux de soude et du savon noir, il faut que je me renseigne davantage sur ces deux produits pour en remplacer d’autres.

FAVORISER LES EMBALLAGES BIO-DÉGRADABLES OU RECYCLABLES

Ça, je trouve que c’est un challenge. On ne fait pas toutes nos courses en supermarchés et j’aimerai les faire pour le minimum. On prend nos fruits chez le primeur, tout comme une partie du fromage. Je suis contente qu’un boucher topissime ait déménagé pour ouvrir près de chez moi, on peut s’y fournir car je préfère connaître la qualité et la provenance de ce que je mange. Pour le poisson, on va chez Picard et là, par contre, c’est le point noir car il y a pas mal de plastique pour le poisson.

Globalement, entre deux choix, j’essaie de favoriser l’emballage carton à l’emballage plastique. Pour le liquide ou certains produits comme le miel, je favorise le contenant en verre au contenant plastique. C’est pas toujours facile, je pense notamment à tout ce qui est hors food comme la lessive. A terme, il faudrait que je la fasse, je vous l’accorde, car ce n’est pas hyper compliqué (recette) !

Je fais aussi attention à tout ce qui est double emballage, c’est souvent le cas au rayon biscuits. L’emballage principal est en carton, puis à l’intérieur, il y a soit une barquette en plastique, soit des emballages individuels. Un vrai casse-tête, mais c’est quand on commence à faire attention qu’on se rend compte de tous ces suremballages … Alors, vu que c’est compliqué, on limite l’achat de biscuits/gâteaux. Stéphane a du mal à s’en passer, moi ça va mieux ! Alors que j’adore ça. Mais finalement, c’est pas plus mal ! Il y a aussi un Monoprix qui a ouvert pas très loin de chez nous, avec un super rayon vrac, et notamment des biscuits. Peut-être l’occasion de passer aux biscuits achetés en vrac. En parlant de vrac, ce sera à mon avis l’objet d’un prochain article car je commence à peine avec l’huile d’olive, mais au fur et à mesure des bouteilles finies, ce sera aussi le cas pour les vinaigre, et par la suite, pour les épices !

MANGER DE SAISON ET FRANÇAIS

Limiter l’impact carbone de sa consommation alimentaire, c’est hyper compliqué. J’apprenais récemment dans un podcast que les lyonnais consomment local à hauteur de 3%. Et que seules deux villes en France arrivent à atteindre 15/20% de consommation provenant de leur ville. Il y a notamment Mouans-Sartoux près de chez moi. C’est lié à des volontés de relocaliser la production au niveau local.

Pour ma part, c’est moi qui gère majoritairement les achats à la maison, je suis bien trop exigeante pour que Steph puisse s’en sortir, même si il a plutôt bien assuré pendant l’après-grossesse, il m’a épatée ! Entre les valeurs nutritionnelles, les compositions produits, l’orgine des produits, la qualité gustative, il ne s’en sort pas et se plante encore parfois ! Cela fera l’objet de futurs articles.

J’essaye d’acheter majoritairement français, et donc, par conséquent, de saison. L’hiver dernier était le premier hiver où je n’ai pas acheté de tomates ni de courgettes. Je ne me posais pas vraiment la question avant, je mangeais de tous les légumes à toutes les saisons. Quand j’y pense, quelle absurdité ! Quand les beaux-jours arrivent, je ne saute pas sur les premières fraises, j’attends les françaises ! Idem pour les melons et les brugnons. D’ailleurs, c’est là que je vois que notre palais s’est affiné car les produits qu’on achète sont meilleurs. On peut manger nos fraises sans les sucrer, idem pour les myrtilles ou les framboises. Surtout, on retrouve le goût des fruits de notre enfance. Je me rappelle des melons qu’on mangeait quand j’étais enfant et qu’on achetait sur le marché dans le sud de la France. C’est tellement bon ! J’ai la chance de vivre tout près de la Provence et de la vallée du Rhône, alors oui, on favorise les fruits français et souvent locaux. Abricots du Castillon, Fraises de Carros (tout près de chez nous), brugnons et pêches aussi. Quand on est invité, parfois, on entend « Oh la la, elles sont bonnes les fraises cette année en plein mois d’avril ! ». Et moi, parfois, je trouve ça terriblement sans goût. Alors c’est sûr, au supermarché, un plateau de 1kg de fraises d’Espagne coûte 1,99€. Chez mon primeur, c’est 4,95€ les 500g. Pour éviter de nous ruiner, l’astuce est simple, je fais une salade de fruits avec d’autres fruits bien moins onéreux comme la pastèque ou la pomme. Ou alors, notamment pour les framboises qui sont toujours chères, on ne met pas 500g dans un saladier ! J’achète une barquette de 125g, et on en mange quelques-unes dans un fromage blanc le matin, ou le midi. Je reviendrai sur ce vaste sujet de notre alimentation/consommation dans d’autres articles !

RAMENER LES MÉDICAMENTS À LA PHARMACIE

C’est quelque chose de basique, mais on ne jette plus les médicaments. Ce sont des produits polluants, potentiellement dangereux. On ne sait pas où ils vont finir en les jetant. Une fois tous les 6 mois, je fais un tri. Ce qui est périmé ou entamé mais non terminé dans le délais indiqué, je fais un sac que je dépose à la pharmacie. C’est vraiment un geste simple celui-là pour le coup !

NOS OBJECTIFS

Comme je le disais en début d’article, malgré cette liste, on est pas vraiment des modèles et on a encore beaucoup à mettre en oeuvre pour mieux consommer, de façon plus durable.

On aimerait limiter encore davantage les achats en supermarchés, consommer davantage local, manger encore moins de viande, optimiser l’entretien de la maison en utilisant moins de produits chimiques, et moins de produits tout court en fait !

Il faut aussi qu’on trie mieux. J’ai vu qu’un panneau est affiché dans notre résidence car la Métropole de Nice a optimisé la gestion du recyclage, il faut que je le prenne en photo pour être certaine de bien recycler tout ce qui peut l’être. C’est notre gros point noir, on a même régressé sur le sujet en 3 ans je dirais …

Voilà pour cet article sur nos petits gestes écolo, les premiers ! J’espère que ça vous aura intéresser, peut-être donner des idées aussi ! Rendez-vous dans quelques temps pour d’autres articles sur notre consommation, notre alimentation, l’entretien de la maison … Ce sont des sujets qui vous intéressent-ils ? Quant à vous, quelles sont vos bonnes habitudes, vos petits gestes écolo ? Celles que vous avez bien réussi à ancrer dans votre quotidien ? Dîtes-moi tout en commentaires !

N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires aussi, à me dire ce que vous voudriez que je traite en particulier ! Ça m’aidera pour les prochains articles !

38 Commentaires

  1. Amandine
    5 mars 2020 / 20 h 49 min

    Dans mon spray de vinaigre blanc j’y met des écorses d’orange pour le parfumer 😉

    • Maud
      Auteur
      5 mars 2020 / 23 h 34 min

      C’est une bonne idée, en plus on en mange pas mal des oranges chez nous !
      Maud

      • Céline
        6 mars 2020 / 0 h 23 min

        Orange, citron, moi je fais aussi avec des fleurs de lavande. Je n’utilise plus que vinaigre, alcool ménager, savon noir, bicarbonate pour le ménage. Et je fais la lessive au savon de marseille. Et c’est fou cette odeur de lessive chimique on est plus habitué, je m’en suis rendue compte en lavant mes pulls avec du mir laine qu’il me restait et j’ai senti l’odeur toute la journée sur moi.
        J’ai enfin fini tous mes produits hygiene et cosmetique, tout est naturel et/ou bio maintenant.
        On essaie de reduire au max les déchets, mais c’est pas tjs simple. Prochaine étape, il faut que je m’intéresse au vrac.

        • Maud
          Auteur
          12 mars 2020 / 0 h 55 min

          Je vais faire orange car j’en ai acheté pour le petit-déjeuner donc je vais garder les écorces !
          Ah oui, la lessive qui « sent le propre », je peux plus !!! Je comprends même pas comment j’ai pu, ça me pique le nez ! Stéphane continue avec ses fringues de sport lui !
          Oui, le vrac c’est top, on y va progressivement …

  2. Tiphanie
    5 mars 2020 / 21 h 17 min

    Bravooo!
    C’est comme ça que l’on avance
    Jfais mon déodorant moi même et franchement je suis gagnante au niveau de ma santé et audio du porte monnaie.. c’est trop simple à faire en plus

    • Maud
      Auteur
      5 mars 2020 / 23 h 35 min

      Et oui, si chacun fait un peu … on avancera toujours plus que si tout le monde compte sur les autres !
      Maud

  3. Jas
    5 mars 2020 / 21 h 28 min

    Très intéressant cet article, j’espère que tu continuera à nous partager ton cheminement !
    Pour l’odeur du vinaigre, tu peux mettre les pelures d’orange ou de citron à macérer dedans, ça sentira super bon après 🙂
    En produit top, il y a aussi le percarbonate de soude qui permet de redonner de la blancheur aux vêtements jaunis ou grisâtres, ça marche hyper bien!

    • Maud
      Auteur
      5 mars 2020 / 23 h 36 min

      Oui, je vais essayer au fur et à mesure !
      Pour le percarbonate, j’en ai mis dans mon drive justement pour rattraper les vêtements jaunis aux cols de Jules. J’ai quelques pyjamas et bodies à rattraper !
      Maud

  4. Suzanne
    5 mars 2020 / 21 h 29 min

    Coucou maud,
    J’adore cet article! Il ne fait pas culpabiliser mais propose d’autres possibilités. J’ai toujours été dans une démarche à peu près écolo, comme recycler, emmener mes propres sacs, consommer de saison, utiliser le compost… mais depuis un an je cherche à m’améliorer davantage donc merci à ton article! Si ça peut t’aider sur le vinaigre blanc, je fais mon produit d’entretien et pour ca je mélange une dose de vinaigre blanc à 14° pour 9 doses d’eau chaude avec des écorces d’un citron. Apres une semaine « d’infusion » j’utilise mon produit et franchement l’odeur n’est plus la même! En plus les propriétés du citron sont un atout supplémentaire pour le ménage.
    Bisous

    • Maud
      Auteur
      5 mars 2020 / 23 h 37 min

      Surtout pas, je ne suis pas là pour faire culpabiliser, juste pour donner des idées ! On est loin d’être parfait en plus !
      C’est top, ton cheminement est plus avancé ! Quand tu dis ton produit d’entretien, c’est le produit pour les sols ? Ou tu t’en sers pour autre chose ?
      Maud

      • Suzanne
        6 mars 2020 / 19 h 06 min

        Alors je m’en sers pour toutes les surfaces, plans de travail, salle de bain, toilettes, miroirs… ça fait beaucoup! Pour le sol j’utilise du savon noir par contre, très efficace !

        • Maud
          Auteur
          12 mars 2020 / 0 h 52 min

          Merci beaucoup !!

  5. Camille
    5 mars 2020 / 21 h 38 min

    Hello Maud

    Pour ma part j’ai adopté les cotons réutilisables et un oriculi pour remplacer les corons tiges.
    J’ai pas mis les pieds dans une grande surface depuis 1 an 1/2 je vais au marché et à la biocoop
    On y va petit à petit ☺️

    • Maud
      Auteur
      5 mars 2020 / 23 h 41 min

      L’oriculi, j’y pensais justement. Il nous reste encore notre boite de coton-tiges, mais pour après, why not !
      Je te tire mon chapeau pour la suppression des courses en grandes surfaces. Tu as vu une différence sur ton budget courses ou pas tellement finalement ?
      Maud

      • Camille
        6 mars 2020 / 9 h 13 min

        Disons que tu manges différemment pour éviter que ça te coute les yeux de la tête ! Plus trop de viande notamment.
        J’achète des choses qui me font envie mais je fais attention au prix.
        Et franchement à 2 pour une semaine marché + biocoop 60€

        • Maud
          Auteur
          6 mars 2020 / 10 h 45 min

          Oui, c’est ça, d’ailleurs je pense qu’une grande partie des consommateurs de bio sont végétariens !
          Merci pour tes précisions,
          Maud

  6. Sandy
    5 mars 2020 / 21 h 41 min

    Hello Maud,
    J’ai adoré lire ton article, c’est super de voir toutes les petites choses qu’on peut mettre petit à petit en place, c’est super encourageant et il faut bien commencer quelque part ! Pour l’odeur de vinaigre blanc, je crois qu’on peut mettre des écorces d’agrume (citron, orange) pour parfumer un peu, plutôt que les huiles essentielles qui sont un peu plus « nocives » quand elles se retrouvent par la suite dans les eaux usées. Et pour les pailles, pourquoi pas tester une paille en inox pour Louise ? Ca peut éviter la frustration si jamais elle voit des pailles aux autres tables.
    Chez nous (uniquement mon compagnon et moi), on a beaucoup réduit nos déchets en prenant le temps de préparer plus de repas maison et en évitant au max les préparations industrielles mais on a pas de magasin bio proche de chez nous ni de notre travail donc on est pour l’instant contraints de faire une bonne partie de nos courses en supermarché classique.

    • Maud
      Auteur
      5 mars 2020 / 23 h 42 min

      Coucou,
      Oui, en fait, il faut vraiment y aller petit à petit, c’est trop compliqué de tout changer radicalement, et pas forcément durable …
      On m’a dit pour les écorces, je vais faire ça, surtout qu’on consomme pas mal de citrons et d’oranges !
      Pour Louise, oui, on a des pailles en bambou qu’on nous a offertes et qui sont durables ! On va faire cela !
      C’est bien, le fait maison reste une vraie source d’économies des déchets !
      Maud

  7. Cecilia
    5 mars 2020 / 21 h 53 min

    Coucou Maud, j’ai pas mal de réflexes identiques aux tiens. Mon petit plus ce sont les cotons lavables depuis que j’ai eu a Noelbune machine à coudre. C’est un plaisir de les réaliser! Dans le même style, utilisation de serviettes et torchons en tissus et non l’essuie tout. J’aime aller sur les brocantes et parfois on trouve aussi des petites merveilles en fringues ou déco à pas très cher, bon là je te l’accorde, il faut fouiner!! Bonne soirée à vous 4! Bises

    • Maud
      Auteur
      5 mars 2020 / 23 h 46 min

      Alors moi j’en utilise pour nettoyer mes masques par exemple, ou pour nettoyer ma peau le matin. Mais j’ai du mal pour le démaquillage, c’est un peu abrasif comme matière et ça m’irrite.
      Oui, on utilise de plus en plus de torchons, mais il faudrait qu’on prenne des serviettes de table effectivement. Le sopalin, on l’utilise mais je fais de plus en plus attention, et j’achète celui qui est divisible en feuilles plus petites. Du coup, le rouleau part bien moins vite.
      Et oui, le seconde main, j’ai de plus en plus le réflexe pour plein de choses, surtout pour les kids (vêtements de ski, jolis manteaux en petites tailles) mais aussi pour certaines choses. J’avais par exemple besoin d’une Dymo pour marquer mes pots pour le vrac justement. Je l’ai prise sur Vinted !
      Maud

  8. Flo
    5 mars 2020 / 21 h 58 min

    Cc maud ! Pour info – Pour les médicaments périmés, quand tu les rapportais à la pharmacie, avant ils étaient envoyés dans les pays du tiers monde mais aujourd’hui c’est une autre histoire ! même si tu rapportes tes médicaments périmés en pharmacie ils les jettent aussi. Ils ne sont plus envoyés dans les pays en besoin! Quel dommage !

    • Maud
      Auteur
      5 mars 2020 / 23 h 48 min

      Alors ça, je ne savais pas du tout, c’est hallucinant !! Surtout que mon médecin me disait que pas mal de médicaments sont utilisables encore des années après la date, faut juste savoir lesquels ! Je viens de regarder sur internet, effectivement on ne peut plus non plus donner à des associations.
      Par contre, l’avantage de les ramener en pharmacie fait que c’est une destruction écologique. Le mieux encore est de vérifier ce qu’on a déjà avant d’aller acheter ce qui est sur l’ordonnance. C’est ce que j’ai fait pour mon angine la semaine dernière, et j’avais pile le bon antibiotique au bon dosage, acheté l’an dernier pour une angine aussi !
      Maud

  9. Stéphanie
    5 mars 2020 / 22 h 01 min

    Merci pour cet article. Je trouve ça toujours intéressant de voir ce que chacun fait, ça donne des idées. De mon côté, j’ai réduit mes produits ménagers au vinaigre blanc, savon noir et je compte passer au savon de Marseille 70% pour la vaisselle. Nous n’avons plus aucun savon liquide et nous sommes aussi récemment passé au shampoing solide. J’ai considérablement réduit le nombre de produits (crèmes, masques..) que j’ai dans ma salle de bain. Nous avons eliminé le sopalin et les cotons à demaquiller + cotons pour bébé. Nous utilisons que des cotons lavables. Et nous avons réduit de 50% notre consommation de mouchoirs en papier en achetant des mouchoirs en tissu. Comme toi je fais des courses en vrac et avec des pochons en tissu pour éviter les sacs jetables et les nombreux déchets. Je fais aussi un max de gâteaux maison pour les goûters de mon fils. Donc bon… Rien de parfait non plus mais on travaille régulièrement à s’ameliorer . Je suis en train de lire le livre Zéro Déchet de Béa Johnson, si tu ne l’as pas déjà lu je te le conseille, il est super intéressant

    • Maud
      Auteur
      5 mars 2020 / 23 h 50 min

      Oui, on pense pas tous aux mêmes choses, c’est clair.
      Purée, c’est vraiment top, tu as bien avancé !
      Pour la beauté, j’ai vraiment du mal par contre, j’adore ça. C’est pourquoi j’essaie de contrebalancer.
      C’est top pour les goûters maison. J’ai toujours du mal à les conserver moi …
      Merci pour la recommandation du livre. J’ai toujours pensé que c’était impossible pour nous, trop radical pour en lire un, mais je me dis que ça ne pourra que nous aider !
      Maud

  10. 5 mars 2020 / 23 h 30 min

    Cool d entamer ce genre de démarche. Nous aussi on a beaucoup évolué sur l alimentation, le plastique, le ménage, .recyclage ou pharmacie. Chez nous les ordures sont facturés au nombre de fois qu on sort le bac
    Et on a réduit de moitié déjà… … et moi sj ai beaucoup travaillé sur le shopping. Je shopp toujours même si pas autant que toi mais par contre j ai revu ma méthode. Je stoppe exclusivement des marques FR, locale ou propres. Autant dire que ça va faire presque 3 ans que je n ai pas donné un euros à mango ou zara. Et seconde main. En boutique ou en ligne. Pour moi et les enfants. On a commencé par une pièce par ci par la et maintenant cest un réflexe. Quand je repère un truc que j aime je le cherche d abord en éthique ou seconde main. Plus compliqué sur les transports car on est en campagne. En tout cas c est toujours l esprit des petits pas qui est bien

    • Maud
      Auteur
      5 mars 2020 / 23 h 52 min

      Ça fait 2 ans que je me pose beaucoup de questions. J’ai aussi mis dans ma signature de mails de ne pas me faire de portages automatiques, que je préfère être sollicitée avant de recevoir quoi que ce soit !
      Ah ben c’est sûr que si on payait au bac poubelle, bizarrement, on arriverait tous à réduire …
      Pour le shopping, j’ai énormément réduit le fast shopping ! Avant, j’achetais toutes les semaines chez Zara !
      Pareil pour le seconde main, là j’ai pris les manteaux petite taille de Jules, ce sera aussi le cas l’an prochain pour de nouvelles affaires de ski pour eux !
      Merci pour tes bonnes ondes en tous cas !
      Maud

  11. Lysik
    5 mars 2020 / 23 h 45 min

    Coucou Maud, de bonnes idées dans ton article, je vais essayer d’en appliquer quelques unes Pour ma part, j’essaye de débrancher mes chargeurs quand mon téléphone n’est pas en charge notamment. J’essaye aussi de débrancher mes appareils type TV, box internet quand je m’absente plus de 2 jours ! C’est pas grand chose mais c’est des petits gestes simples à faire

    • Maud
      Auteur
      5 mars 2020 / 23 h 53 min

      Alors là clairement, c’est là que je suis la plus catastrophique … Tous nos chargeurs de téléphone sont branchés en permanence, je coupe rarement mon ordinateur aussi … et ça, il faut clairement que ça change …
      Merci de m’y faire repenser !
      Maud

  12. Couturier
    6 mars 2020 / 7 h 17 min

    Coucou Maud
    Super article. Il faut bien commencer par quelque chose. Pour la part je suis passée aux cotons lavables pour le changement de couche de ma fille et maintenant c’est elle qui ne comprend pas quand on utilise parfois un coton classique ou une lingette quand on se balade par exemple. Pour que ceux ci soient doux pour la peau ma maman a mis un côté en micro fibre ce qui évite d’avoir la peau irritée (je les utilise aussi pour me démaquiller). Prochain objectif le remplacement de l’essuie tout. On continue !!!

    • Maud
      Auteur
      12 mars 2020 / 0 h 54 min

      Exactement, faut bien commencer !!
      C’est dingue mais c’est clair que tout est culturel en même temps …
      L’essuie-tout, pas évident !!
      Maud

  13. chloe
    6 mars 2020 / 9 h 43 min

    Salut Maud, très bonne idée d’article et comme tu dis c’est mieux d’y aller pas à pas, au final on ne voit pas la différence sauf quand on regarde tout ce qu’on a déjà changé comme habitude 🙂 Ici avec mon copain, on essaye de diminuer aussi nos courses en supermarché même si pour certaines choses c’est encore difficile et tous nos fruits et légumes viennent de chez le primeur et on va les chercher avec nos sacs en tissus réutilisable. Je fais notre lessive et notre savons pour les mains de la cuisine, et nos produits d’entretiens ( pour répondre à ta question, tu peux laisser tremper une dizaine de jour des écorces d’agrume dans le vinaigre pour parfumer et en été quand ce n’est plus la saison tu peux mettre des brins de lavande ou de romarin). Dans notre sdb on est passé au savon et shampoing solide, maintenant qu’on a trouvé une marque qui convient à mes cheveux c’est chouette mais avant j’ai bien raler car j’avais l’impression d’avoir les cheveux secs ou gras..

    • Maud
      Auteur
      12 mars 2020 / 0 h 53 min

      Purée, super, un grand bravo ! Comme quoi, beaucoup de personnes se sentent concernées et font des efforts … Faut partager tout ça pour que d’autres se lancent !
      Maud

  14. Jessica
    7 mars 2020 / 17 h 55 min

    Bravo pour tout ça, de notre côté après un déménagement outre atlantique et un retour en France il y a quelques mois, j’ai du faire beaucoup de tri.
    Je crois que c’est ce déménagement ou nous sommes partis avec 4 valises seulement pour deux que je me suis rendue compte qu’on entassait des choses qui ne servent à rien.
    Ma salle de bain a été la partie la plus difficile et la plus honteuse, j’avais des cosmétiques par dizaine ..
    Depuis 4 ans tout a changé dans notre salle de bain nous avons des basiques :
    – des savons saponifiés à froid avec lesquels on se lave le corps et le visage pour tous les deux (et dieu sait que ma peau est capricieuse et ça a été la révélation).
    – du shampoing / APS bio
    – 1 creme hydratante pour moi pour le matin
    – de l’huile végétale (j’utilise la jojoba) qui me sert d’hydratant le soir avec un peu d’aloe vera et aussi de démaquillant. Bye bye les cotons jetables et les lingettes lavables ! C’est efficace.

    Côté hygiène de la maison, le produit vaisselle a été remplacé par un salon de marseille. Il nous sert également pour l’hygiène des mains. Plus de gel douche ou savon en pousse pousse chez nous que des pains de savon.
    la lessive a été remplacée par 1/ l’arbre vert en poudre pour le linge de maison 2/ maison verte liquide pour les vêtements. j’ai de l’adoucissant de l’arbre vert car nous habitant dans une région ou l’eau est parfois calcaire.

    Pour l’hygiène de la maison également, j’ai acheté du savon noir, ça nettoie tout ! le sol, la douche etc, j’ai préparé un spray savon noir et eau chaude et hop !
    J’ai des bocaux le parfait avec du vinaigre blanc avec lequel je rajoute les épluchures d’orange ou citron et hop !

    Néanmoins, je ne suis pas radicale car j’ai de l’eau de javel à la maison ! Ca peut toujours servir et de temps en temps j’en passe un coup (j’avoue tout).

    Pour les courses, je vais au marché pour les légumes on mange que des produits bruts, je vais à la boucherie pour la viande … La grande surface c’est que pour les choses que je ne trouve pas ailleurs.

    Désolée pour ce pavé et merci encore 🙂

    • Maud
      Auteur
      12 mars 2020 / 0 h 51 min

      Purée, je te félicite car c’est concis et efficace, peu de déchets …
      Du coup, tu le prends où ton vinaigre blanc pour ensuite le mettre dans ton bocal ? J’arrive pas à en trouver en vrac …
      Si c’est que de la javel, j’ai envie de te dire que c’est pas dramatique !
      Bravo pour les courses aussi, on a du boulot pour vous arriver à la cheville !!!
      Maud

  15. Deborah
    11 avril 2020 / 14 h 27 min

    Coucou oui tu peux mettre de l’huile essentielle dans ton vinaigre blanc. Mon adoucissant c’est de l’eau du vinaigre blanc et de l’huile essentielle ou des écorces quand j’en ai. Bises

    • Maud
      Auteur
      16 avril 2020 / 11 h 41 min

      Ah top, merci beaucoup !!

  16. Armelle
    27 avril 2020 / 8 h 37 min

    Bonjour Maud,
    Jnespere que tu vas bien.
    J’ai été séduite par la manière dont tu faisais la promo de ton nettoyeur vapeur Polti.
    J’ai une question : utilises tu le modèle « balai » pour les vitres ? Donc à la verticale ? Car je ne voudrais pas investir dans 2 modèles différents…
    Sinon je confirme que ton code promo « Maud » fonctionne toujours
    Belle journée, belle semaine, et à très vite sur Insta !
    Armelle

    • Maud
      Auteur
      9 mai 2020 / 21 h 13 min

      Oh tu es adorable !
      Alors nous, on ne fait pas les vitres avec pour le coup ! On a un karcher et Steph n’a pas changé ses habitudes ! Du coup, je sais pas trop …
      Maud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.