Quand nous sommes partis pour l’île de Koh Phi Phi, c’était la dernière partie de notre honeymoon. Nous n’avions pas spécialement prévu notre programme car c’était les 6 derniers jours et on voulait en profiter pour se poser un peu vu le rythme des 15 premiers jours ! Vu que l’hôtel était canon, on avait envie de se détendre, de profiter tranquillement. Bon finalement, on a quand même fait 2 journées complètes de plongée ! Par contre, on a surtout eu envie de rester à proximité de l’hôtel. En fait, on devait prendre le bateau pour aller dans le centre de Koh Phi Phi qui nous semblait ultra touristique. Le premier soir, on a mangé tranquillement à l’hôtel mais les prix étaient vraiment élevés, similaires à ce qu’on trouve en France, donc 20-30 fois plus cher que le nord de la Thaïlande ou Bangkok !

Mais en se baladant un peu, juste derrière l’hôtel, on a aperçu un petit village. Et il fallait que je vous parle de ce petit village qui s’appelle Phi Phi Village. Pour ceux qui logent dans le centre de Koh Phi Phi, ce village est complètement à l’opposé et accessible uniquement en bateau. Mais pour nous, il était à 100m de notre bungalow. Mais en 100m, toute l’ambiance changeait ! C’est un petit village de quelques maisons, quelques restaurants et 2 boutiques de services. En réalité, c’est le petit village des habitants qui travaillent pour l’hôtel où nous étions. A mon avis, pour satisfaire la demande des personnes qui s’aventurent derrière l’hôtel, ils ont ouvert quelques établissements. Du coup, on a passé toutes nos soirées là-bas. On a adoré le Pad Thaï Restaurant où on mangeait très bien, avec du bon poisson frais. Il y avait aussi l’Oasis Bar et Restaurant et le premier bar à l’entrée du village. Il est tenu par Tom et ses mojitos sont délicieux ! Bien sûr, au-delà du fait que tout est toujours très bon, les thaïlandais sont très chaleureux, sympas, accueillants. Ils posent des questions sur nos vies, nos voyages, nos emplois, notre quotidien … et c’est très enrichissant d’en parler avec eux et à notre tour, de leur poser plein de questions. On se rend compte qu’ils ont une vie où le travail prend beaucoup de place pour subvenir à leurs besoins et pour autant, ils ne se plaignent pas, ils ont toujours ce grand sourire, sont toujours curieux, ouverts d’esprit. C’était vraiment le bonheur de passer toutes ces soirées à Phi Phi Village.

Dans ce petit village, il y a aussi 2 petites boutiques de loisirs dont une boutique tenue par un américain qui a changé de vie. C’est ici que nous avons fait nos cours de plongée. D’ailleurs, le moniteur était français donc nous étions rassurés d’un point de vue de la sécurité. Ils sont labellisés PADI donc c’était niquel, on en a profité pour passer notre niveau 1. Les départs pour les plongées se font de l’autre côté, à 500m, sur une baie sublime. Pour la location de bateau, on a pris l’autre boutique qui est juste à l’entrée du village. C’est vraiment un endroit coupé du reste du monde où on se sent bien. Je crois que je n’oublierai jamais la sympathie de Tom et le côté plus intimiste et typique de Phi Phi Village, ce petit monde caché derrière notre gros resort !

phi phi village phi phi villagephi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village phi phi village

Le Laos … Quand l’agence de voyages nous a parlé du Laos en nous disant qu’on y passerait deux jours car ça valait vraiment le détour, j’étais étonnée mais on lui a fait confiance ! On avait d’ailleurs pas regardé sur Internet la petite ville où on arriverait pour se garder la surprise.

Première bonne surprise en arrivant, le changement de monnaie ! 1€ pour 11 000 kips laotiens. Premier retrait d’argent, ça y est, on est millionaire, et même multi-millionnaires !!! Bref, on se détend, on a 300€. Mais autant vous dire que 300€ là-bas, c’est une grande richesse, d’où l’avantage de partir en vacances dans ces pays-là. Deuxième bonne surprise, l’arrivée à notre hôtel, la Maison Dalabua, qui est juste sublime et tenu par des expats français très sympas. Troisième bonne surprise, le panneau à l’entrée ! Oui oui, le mojito est à 1,50€ ! C’est voté, il y aura un mojito par soir ! Et pour 0,80€, on avait une assiette de délicieux spring rolls ! Bref, passé cet épisode hôtel/bouffe, on décide d’emprunter les vélos de l’hôtel pour aller découvrir cette petite ville. C’est dans le même esprit qu’en Thaïlande à la seule différence qu’à Luang Prabang, le tourisme est moins présent. On a déambulé toute la fin d’après-midi au détour des rues et c’était vraiment le meilleur moyen de découvrir la ville et ses habitants.

L’ambiance au Laos, ou du moins à Luang Prabang est très zen. Les habitants sont là encore très souriants, serviables et curieux de nous découvrir aussi. On a longé le Mékong, on a roulé dans les ruelles le long des habitations où l’on pouvait voir les habitants préparer le repas, s’occuper des enfants. On a croisé un hôpital, un cabinet de médecin, tout est si différent de la France que tout nous interpellait. On a eu la chance de passer près d’un temple au moment où de nombreux moines faisaient leurs prières. C’était une ambiance extrêmement sereine, calme et silencieuse. Nous sommes tombés là par hasard et c’était un très beau moment de voir 40-50 moines en toges pratiquer leur culte. Évidemment, on en a profité pour faire le marché nocturne qui était beaucoup plus petit et moins touristique. J’étais parfois un peu attristée de voir ces mères obligées d’emmener leurs enfants et bébés travailler avec elles. Les enfants étaient épuisés et dormaient à même le sol. En temps qu’occidentale, cette scène m’a étonnée, mais je pense qu’ils sont plein d’amour et du coup pas si malheureux. Et ils ont tellement le sourire !

J’en profite pour vous parler d’une bonne adresse qui nous a été recommandée par le couple de français de l’hôtel où nous étions : un restaurant de l’autre côté du Mékong. Au milieu de la ville, le long du Mékong, il y a une petite passerelle, c’est un pont de bambous ! Il faut le traverser pour arriver de l’autre côté et trouver un grand escalier qui mène au restaurant. La traversée est suprenante car le pont bouge, il y a le courant dessous. Nous, on l’a traversé de nuit, et on se disait « C’est bizarre mais on tient à peu de choses là ! ». Bref, de l’autre côté, il faut monter l’escalier et le restaurant est sur la gauche. Surprise, le restaurant est là aussi tenu par des expats français qui semblent être très bien à Luang Prabang ! Verdict : une ambiance tamisée, des tables, des cabanes où on mange sur des coussins, le tout en pleine nature au dessus du Mékong. N’oubliez pas votre produit anti-moustique ! Leur spécialité : le brasero ! Pour l’équivalent de 10€, on a mangé un brasero chacun avec de la viande, un bouillon et des légumes. Avec 2 cocktails chacun !

Dans un prochain article, je vous dirai tout d’une merveilleuse demi-journée passée à Luang Prabang. Et j’ai hâte de vous en montrer les photos ! En attendant, je vous laisse ici avec une très belle galerie !

DSC04074 DSC04075 DSC04077 DSC04078 DSC04079 DSC04080 DSC04082 DSC04085 DSC04092 DSC04096 DSC04105 DSC04108 DSC04111 DSC04112 DSC04117 DSC04129 DSC04146 DSC04153 DSC04161 DSC04162 DSC04164  DSC04170

Je me suis décidée à vous en dire un peu plus sur notre honeymoon en Thaïlande, et j’ai commencé par Koh Phi Phi. On a passé 6 jours sur l’île et on en a bien profité ! Mon chéri m’avait offert une journée complète à bord d’un speed boat pour faire le tour des îles de Koh Phi Phi et fêter nos 6 mois de mariage. C’était vraiment un moment merveilleux ! On est parti le matin assez tôt avec une équipe de 3 skippers. Oui, oui, trois personnes que pour nous, ils ont le sens du service en Thaïlande !

On a contourné l’archipel en faisant un arrêt snorkelling, un arrêt à Maya Bay (la plage du film La Plage avec Léo, Guigui et Virginie !!), une pause dans un lagon sublime, un stop à Monkey Beach et un petit tour dans le centre de Koh Phi Phi … bref le rêve ! On en a aussi profité pour passer notre niveau 1 de plongée pendant 2 journées complètes, soit 5-6 plongées. Pour ma part, c’était la première fois que je plongeais et j’étais plutôt à l’aise même si c’est assez perturbant de se sentir dépendant d’un tube et d’une bouteille. La plongée la plus profonde était à 15-16m. Au-delà, je ne me sentais pas très à l’aise à cause de la pénombre, du froid et de certains poissons assez bizarres. Mais j’ai vraiment adoré découvrir les fonds-marins, surtout qu’ils sont plutôt magnifiques dans ce coin du monde. Par contre, vraiment pas sexy la combi !

DSC05193 DSC05197  DSC05212  DSC05222 DSC05225  DSC05239 DSC05241 DSC05249 DSC05256 DSC05263 DSC05267 DSC05286 DSC05306 DSC05307 DSC05309 DSC05344 DSC05347 DSC05350  DSC05365  DSC05402 DSC05411 DSC05413 DSC05423 DSC05424 DSC05429 DSC05431 DSC05472 DSC05476 DSC05484

J’avais tellement hâte de venir à Venice Beach ! En tant que française, c’est pour moi LA représentation que je me faisais du fameux californian way of life. Et autant vous dire que je n’ai carrément pas été déçue ! Les plages sont immenses, l’océan et ses belles vagues à perte de vue, tout y est : le soleil, les cabanons des lifeguards en rouge, la boardwalk, les skaters, les girls en mini-short en jean, leur crinière « blond californien », Van’s aux pieds sur leur skate ! Bref, je vous le dis, TOUT Y EST …

Évidemment, en août, c’est un peu touristique donc il faut ruser pour profiter comme les californiens, et pas seulement longer les attrapes-touristes ! Qui dit lifestyle dit « pas de visite », on est venu à Venice pour chiller et profiter ! D’ailleurs, on est resté  là-bas 1 jour et demi sur les 3 jours à LA ! Et si il y a un truc que j’ai adoré, c’est cette fameuse boardwoalk. On a loué pour 15$ des vélos et en route ! Voir défiler ces gigantesques palmiers, entendre le bruit de l’océan, croiser skaters et runners, le tout sous un ciel bleu magnifique avec le soleil bien présent, c’est vraiment LE TOP !

J’ai aussi adoré déambuler dans les canaux de Venice. Légèrement en retrait, il y a plein de petites villas en duplex au bord des canaux. Autant vous dire que je me serais bien vue rester dans un de ces duplex designés à merveille, au bord de l’eau ! Je vous conseille d’y aller le matin. C’est top, il n’y avait personne, on a croisé 2 ou 3 couples et on a pu faire toutes les photos qu’on voulait !

Bon, parce que le californian way of life nous fait vraiment craquer, on a voulu faire comme les californiens qui viennent chiller et faire du skate ! Donc on a acheté un longboard ! Et franchement, on a bien rigolé dès la première glisse dans la boutique. Quelle catastrophe, c’est hyper dur de commencer ! Mais par contre, on en a fait pendant tout l’après-midi ! Bon, je vous cache pas que c’est un peu compliqué (et coûteux !) pour le ramener en France ! Mais bon, en vacances, on ne pense pas aux contraintes !

Evidemment, vous pouvez aussi profiter de tous les shops le long de la boardwalk mais aussi et surtout dans les rues perpendiculaires et parallèles. Petit salons de thé, smoothies bar, fringues vintage. Tout y est ! Et cela va de soi, restez bien sûr jusqu’au sunset après un happy hour très sympa que je vous recommande ici !

DSC07811 DSC07814 DSC07815 DSC07819 DSC07821 DSC07823 DSC07827 DSC07829 DSC07833DSC07840 DSC07844 DSC07846 DSC07847 DSC07851 DSC07852 DSC07857FullSizeRender-23 FullSizeRender-24 FullSizeRender-25 FullSizeRender-26FullSizeRender-3 FullSizeRender-4 FullSizeRender-5 FullSizeRender-6 FullSizeRender-7 FullSizeRender-8 FullSizeRender-9 FullSizeRender-10DSC07860 DSC07865 DSC07872 DSC07875 DSC07877 DSC07889

C’est un fait : j’adore voyager ! Mais ce que je déteste, c’est être sur place et rater des choses que j’aurais adoré voir, faire, visiter, découvrir … Je fais donc partie de la team « Je prépare mon voyage » ! Et en plus, j’adore ça ! J’ai l’impression de commencer mon voyage dès que j’ouvre un bouquin ou que je scrute un blog :)

DSC08765

Globalement, je commence toujours par acheter des bouquins, histoire de palper le voyage, de m’approprier la destination, d’identifier les incontournables et de repérer quelques astuces. Pour le coup, j’ai mes petites habitudes:
– Pour les villes, c’est systématiquement un Cartoville ! Tellement bien conçus que je ne peux pas m’en passer ! Il y a le plan intégré, les incontournables à voir, les bonnes adresses food, shopping, culture, sorties. Et honnêtement, je n’ai jamais été déçue !
– Pour les voyages avec voiture, une carte Michelin pour dessiner le tracé et évaluer les distances, temps de parcours …
– Et pour tout le reste, je choisis Petit Futé ! Pourquoi ? Parce qu’il y a des images ! Je suis incapable de prendre un Routard ! Ca me donne envie de tout annuler ! Dans le Petit Futé, il y a des catégories, des couleurs, des images, tout pour vite trouver ce qu’on cherche ! Et souvent, c’est plus compact à transporter. Bref, pour moi, ce sont les plus qualitatifs, et ça s’est vérifié avec les parcs nationaux aux USA. Petit détail par rapport au Routard : il y a un côté plus moderne pour les bonnes adresses, alors que je trouve que le Routard envoie systématiquement dans les pièges à touristes !

Sans titre 3 Sans titre

Ensuite, évidemment, je me jette sur les blogs ! Que ce soit des blogs voyages, des blogs lifestyle, des blogs spécifique à la destination, je scrute TOUT ! Et bien souvent, je dégote des perles, comme le Kiva Koffee House sur la départementale 12 dans les parcs nationaux ! C’est pour moi LE moyen de se préparer un voyage en immersion dans le pays, et pas seulement un voyage touristique.

Et surtout, je scrolle les hashtags relatifs à mon voyage sur Instagram ! Rien qu’avec une photo, je peux trouver un beau point de vue, une bonne adresse, une exposition à faire … Je n’hésite pas non plus à papoter avec des instagramers pour poser mes petites questions, à faire des skypes avec des locaux pour avoir des avis et astuces et à me reseigner autour de moi auprès des personnes ayant déjà fait la destination !

Mais le plus important est de garder de la spontanéité et de l’improvisation ! Pas envie de faire cela ce jour-là ? Tant pis, on change ! Plus envie de voir ce musée au profit d’autre chose ? On change ! Et si on va plus vite que prévu ou l’inverse et qu’on est pas au bon endroit à la bonne heure pour tester LE petit restaurant sympa, c’est tant pis ! Parce que les vacances doivent avant tout être sans stress !

Sans titre 4

Bref, vous êtes a priori prêt à attaquer votre voyage ! Si vous avez d’autres façons de préparer vos voyages, n’hésitez pas à me raconter tout ça en commentaires !