CELLUBLUE – MON RETOUR D’EXPERIENCE


Miniature

Au mois de juillet, j’ai pour la première fois testé les produits Cellublue. Je vous en avais parlé à plusieurs reprises, je vous avais aussi fait une synthèse sous un post mais vous êtes encore nombreuses à me poser des questions, à me demander mon avis, si c’est efficace et si je le recommande. Donc à mon avis, vous n’avez pas toutes vu mon débrief ! Je le refais donc par ici !


MON HISTOIRE DE CELLULITE

Par le passé, j’ai rarement eu de la cellulite. Lycéenne, je faisais de la gym, et étudiante, un peu de sport d’entretien (step, danse). Depuis que je travaille, j’ai eu plus de mal à avoir une activité physique régulière mais mq peau restait quand même assez lisse. Avec la grossesse, de la cellulite est arrivée et après la grossesse, c’était dur de l’éliminer entre les premiers mois sans sport et les suivants avec peu d’activité. Quand Cellublue m’avait proposé de tester les produits, je me suis dit que c’était l’occasion !

MA CURE

Pour commencer, j’ai pour ma part utilisé majoritairement la grosse cup car j’ai principalement fait les massages sur les cuisses et les fesses. En effet, je n’ai pas de cellulite au ventre ou sur d’autres parties du corps. Pour bien masser mon corps, j’ai utilisé l’huile de Cellublue au quotidien. Deux fois par semaine, j’ai appliqué le gommage puis le masque. Je ne savais même pas que les masques corps qu’on laisse poser pouvaient exister. Parfois, j’utilisais en plus le Roller qui masse la peau de façon différente, je me suis dit “Autant mettre toutes les chances de mon côté !”. J’ai aussi testé le thé mais en plein été, j’avais moins envie de boisson chaude. Je l’ai donc gardé car j’avais prévu de refaire une cure en hiver !

AU QUOTIDIEN

Ce n’est finalement pas trop long. Au moment où je l’ai fait, j’avais Louise au quotidien avec moi donc difficile de trouver du temps pour prendre une douche un peu longue (les mamans comprendront !). Pourtant, j’ai bien réussi à intégrer le rituel. Pour les gommage/masque, je les faisais les jours de lavage de cheveux. Ça posait le temps que je m’occupe de mes cheveux donc temps optimisé ! Pour le passage de la cup et du roller au quotidien, il faut compter 5 minutes. Je le faisais avant la douche bien sûr !

LES PRODUITS

L’huile est très grasse, elle est vraiment idéale pour passer la cup sans douleur. A propos de douleur, vous aviez été nombreuses à me parler de douleurs. En fait, si ça fait un peu mal, il suffit de laisser entrer de l’air dans la cup pour que l’aspiration soit plus faible. J’ai jamais eu mal et ça n’a pas été moins efficace. Donc je ne pense pas que ce soit utile de se faire mal en se disant que ça fonctionnera mieux ! La cup a une matière qui glisse naturellement bien sur la peau avec l’huile. Il y a 3 types de massages à faire : droit, en zigzag et des rotations. Au départ, je faisais des allers-retours mais non, il faut bien enlever la cup et ré-aspirer ensuite !

J’ai eu un vrai coup de coeur pour le duo gommage + masque. Le gommage a une texture granuleuse pile comme j’aime, et surtout, il se rince sans laisser de film gras. Dans une de mes vidéos, je vous avais expliqué que ça peut être rédhibitoire pour moi ! Quant au masque, je l’adore. J’ai longtemps cherché un masque corps et j’avais fini par croire que ça n’existait pas ! Après, la peau est incroyablement douce, ça vaut le coup d’essayer !

Cellublue a beaucoup d’autres produits. J’ai brièvement testé le thé qui est très bon. Je me laisserais bien tenter par leur guide food pour me donner de nouvelles idées de recettes équilibrées, et par leur élastique pour faire des exercices en donnant de la résistance !


MON AVIS

Ça a très bien fonctionné, et je pense que ça ne peut que fonctionner. Depuis toujours, on sait que se masser est le meilleur moyen de réduire l’effet peau d’orange. Le palper-rouler, c’est dur à faire et on a du mal à s’y tenir. Utiliser la cup, c’est avoir l’occasion de créer un rituel qu’on automatise chez soi. J’en ai parlé avec plusieurs personnes qui m’ont toutes dit que les effets étaient très bons. Ceci dit, masser sa cellulite au quotidien, gommer sa peau, lui faire un masque, c’est forcément un gage de réussite ! L’avantage de Cellublue pour moi, c’est que je le fais ! C’est un geste beauté de plus dans ma journée. Et dans la durée ? Forcément, l’idéal serait d’en faire un rituel du quotidien. Une fois que la cure est finie, on peut éventuellement le faire deux fois par semaine, les jours de gommage/masque corps. Comme ça, on fait tout d’un coup ! Tout arrêter d’un coup n’enlèvera pas les effets tout de suite mais ça les rendra automatiquement moins durable. Pour l’instant, j’ai toujours moins de cellulite que début juillet mais je reste persuadée que l’effet est décuplé avec une activité sportive régulière. J’ai donc prévu de refaire une cure dès que la salle de sport près de chez moi ré-ouvre et que je pourrai refaire du renforcement musculaire. Ce sera donc pour début janvier.

/// BON PLAN /// Mon pack est à 59,99€ au lieu de 165,88€ pendant le Black Friday !


MON RITUEL CELLUBLUE EN VIDEO


LES PHOTOS DE MON RITUEL CELLUBLUE

cellublue cellublue FullSizeRender 510 cellublue cellublue cellublue cellublue cellublue cellublue cellublue cellublue cellublue cellublue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *