PARTIR EN WEEKEND AVEC UN BEBE … EN AVION !

Pendant notre weekend à Venise, vous avez été très nombreuses à me poser des questions pour l’organisation d’un weekend avec un bébé quand on part en avion, et que, comme c’était dans notre cas, on ne prend pas de bagages en soute ! En effet, avec Easyjet, nous avions eu nos billets si peu chers que nous ne voulions pas doubler le prix du billet avec des bagages en soute. On s’est dit que 2 bagages en cabine pour 3, ça suffirait pour trois jours ! Evidemment, il faut faire concis et ne pas emmener son dressing et toute sa salle de bain ! Du coup, je voulais partager avec vous mes astuces pour partir en avion avec un bébé sans avoir à tout déménager ainsi que nos tips pour le vol !


LES BABAGES

Comme je le dis souvent, c’est bien beau d’avoir la possibilité d’emmener beaucoup de bagages, mais après, il faut les porter, les transporter, les faire rouler, et finalement, on a que 4 mains ! Du coup, nous sommes partis avec deux bagages en cabine, c’est à dire deux petites valises pour 3. En plus de cela, Stéphane avait un sac à dos, Louise un sac à langer, et moi, un sac à mains bandoulière. Je précise bandoulière car c’est important, ça libère les mains ! A cela s’ajoutait la poussette, toujours notre Babyzen Yoyo puisqu’elle est acceptée en cabine.

Pour le sac à langer, vu qu’il n’y a que quelques heures en tout, on est vraiment allé à l’essentiel pour ne pas avoir un sac trop lourd :

  • deux couches, un mini-format de liniment et quelques cotons
  • un biberon d’eau et des tétines
  • des petites lingettes et un bavoir car on mangeait à l’aéroport avant
  • des livres, jouets, gommettes pour l’occuper
  • une compote, un yaour et une cuillère pour le goûter
  • un chapeau, une crème solaire et des lunettes pour l’arrivée

Pour le sac à dos de Steph, c’est en général là qu’on regroupe tout :

  • le cartoville de l’endroit où on va
  • les passeports
  • l’appareil photo
  • les achats à l’aéroport (magazines, eau)
  • nos clés et autres effets personnels

Et dans mon sac à mains, toujours le minimum :

  • un portefeuille avec notamment les cartes d’identité de Louise et moi en cas de perte des passeports par Steph, mais il ne perd jamais rien (lui !)
  • mon téléphone
  • une batterie externe
  • mes lunettes de soleil
  • une tétine (indispensable !)
  • un baume à lèvres

ET DANS LES VALISES ?

C’est là que je pensais que ce serait compliqué. Deux petites valises pour trois, pour trois jours ? Comment on fait, c’est Tétris dans la valise !! Puis finalement, ça a été niquel et je m’attendais pourtant à ce que ce soit la galère. J’ai même pris 2 paires de chaussures et un lisseur, deux paires de chaussures pour Louise et Steph a pu prendre ses affaires de running ! Le truc improbable ! Dire que quand j’avais 20 ans, pour 1 jour et demi ou 2, je déplaçais ma maison ! Avec un bébé, on apprend à être plus efficace. Evidemment, quand tu limites vraiment, ça laisse peu de place à l’imprévu. Une tâche ? Bon, on remet un autre top ou alors on va en acheter un ! Oui parce qu’il y a un avantage à partager sa valise avec bébé. Les couches, on ne les ramène pas ! Donc ça libère de la place. Bref, je me dis toujours que si on manque de quelque chose, on pourra toujours acheter un truc sur place ! Du coup, voilà ce qu’on a emporté.

Pour moi :

  • 3 hauts
  • 2 shorts
  • 1 combishort
  • 1 robe
  • 2 paires de chaussures
  • 1 mini-trousse de toilette : Juste le nécessaire : eau micellaire, crème yeux, sérum, soin quotidien, coton, déodorant, parfum, brosse à dents et dentifrice ! Pas besoin de gel douche et lait corporel, il y en a à l’hôtel. Les cheveux, je les avais lavés avant de partir. Quant aux gommages/masques et tout le tralala, pas besoin en trois jours ! Important, je ne prends pas de trousse de toilette, je mets ça dans le sachet plastique requis pour passer la sécurité et ça ne prend pas de place !
  • 1 lisseur
  • 1 paire de baskets et des chaussettes
  • 1 trousse de maquillage réduite au max (poudre, blush, mascara, baume à lèvres teinté et c’est à peu près tout !)
  • des chargeurs : appareil photo, téléphone, batteries externes

Pour Louise :

  • 2 barboteuses
  • 3 hauts
  • 2 shorts/bloomers
  • 1 trousse de toilettes/médicaments/soins, le tout en format voyage (je les achète une seule fois puis je remplis chaque fois)
  • 15 couches et un paquet de coton
  • 1 brumisateur de poche
  • des yaourts et compotes hors-frais pour les 6 repas du midi/goûters
  • 1 paire de sandales
  • 1 paire de chaussures fermées
  • 1 gilet au cas où

Pour Stéphane :

  • 2 bermudas
  • 3-4 hauts
  • 1 tenue de running
  • des baskets de running
  • 1 trousse de toilette
  • des chargeurs

Voilà, c’est comme cela qu’on va à l’essentiel et qu’on fait tout tenir en 2 bagages cabines ! Et finalement, les bagages n’étaient même pas blindés !


LE VOL AVEC UN BEBE

Deux hypothèses pour les bébés de moins de 2 ans, soit vous leur prenez une place que vous payez pleinement, soit vous ne payez que des frais de dossier voire rien et il est sur vos genoux. Sur un vol comme Nice-Venise, les frais de dossier d’Easyjet sont au même prix que le billet adulte, on lui a donc pris une place car c’est bien plus confortable.

Pour l’avion, si j’ai un seul conseil : changer votre bébé avant dans les toilettes de l’aéroport car c’est exigu, ne prenez pas un horaire de repas si bébé mange obligatoirement chaud, car ils n’ont rien pour faire chauffer la plupart du temps, et prenez des jouets nouveaux, qui vont attirer son attention le plus longtemps possible, ou alors ses jouets préférés. Pour Louise, on a pris un livre de gommettes acheté à l’aéroport qu’elle a adoré, sa boîte à formes et un livre sonore, le meilleur combo ! Mettez-lui aussi une tenue hyper confortable, une barboteuse, c’est l’idéal ! C’était l’heure de la sieste donc elle a aussi dormi. Le vol est du coup passé hyper vite !

avion bébé avion bébé avion bébé


LE RYTHME AVEC UN BEBE DE 18 MOIS

On est parti en weekend avec Louise depuis ses 2 mois et ça s’est toujours bien passé ! A 18 mois, le rythme est encore différent et ses besoins aussi. Maintenant qu’elle marche, même si elle adore la poussette, elle a aussi besoin de se dégourdir les jambes. Du coup, on a adapté notre rythme selon ses besoins et nos envies.

Généralement, la journée commençait vers 7h30, quand elle se réveille. On faisait son biberon et elle le buvait tranquillement dans la chambre, sur les coussins du lit pendant qu’on se réveillait. Bon, il y a une fois où Steph était déjà parti courir ! Vers 8h, on allait prendre le petit-déjeuner tous les 3 avant de se préparer. Le temps de préparer le sac à langer de Louise pour la journée, de vérifier qu’on a bien toutes nos affaires aussi, on part en général vers 9h. Entre 9h et 12h, c’est l’idéal, elle aime bien se balader en poussette, on est en forme, on en profitait pour se balader, marcher, découvrir. Vers 12h30, on s’arrêtait pour un apéro + lunch. Louise a faim vers cette heure-là donc c’est parfait. On redécollait à peu près vers 13h30 pour partir en direction de l’hôtel. Souvent, on était déjà loin donc on continuait de visiter. On faisait toujours un break vers 15-16h jusqu’à 18h pour que Louise ait son moment à elle où elle peut se dégourdir les jambes, jouer avec ses jouets et ses livres, prendre son goûter tranquillement, et surtout, être au frais. On en profitait pour lui faire prendre une douche, elle a adoré car c’était une douche à l’italienne donc ça l’amusait ! Quand on part en plein été comme ça, c’est important de mettre son bébé au frais. Ils ne savent pas encore bien réguler leur température seule. Puis ça nous fait du bien à nous aussi de se poser un peu, depuis 7h30 !! Quand on ressort, c’est généralement plus frais et ça fait du bien. On part pour dîner et profiter de la soirée, du coucher de soleil jusqu’à 22h environ.

Petit point spécial Venise : Effectivement, c’est une ville compliquée et inadaptée pour les personnes à mobilité réduite et les poussettes. Il faut beaucoup porter, il y a sans cesse des escaliers et des ponts à monter.

On se rend compte que même avec ce break en milieu de journée, on en fait finalement beaucoup sur 3 jours car la journée commence tôt, là où avant d’avoir un bébé, on décollait entre 10h et 11h, pas avant ! C’est juste plus crevant : porter la poussette, sortir Louise, la remettre, lui courir après, jouer par terre, marcher avec elle, se lever quand elle part faire sa vie, la porter, se rasseoir ! Bref, si vous êtes parent, vous connaissez ça et vous le savez, c’est plus crevant ! Mais c’est un bonheur fou de la voir regarder autour d’elle, de la voir s’émerveiller devant un joueur de guitare, marcher et d’exciter au milieu des pigeons, sourire, rigoler … un jour, on lui montrera les livres photos de nos vadrouilles ! Il va falloir les faire d’ailleurs !

venise avec un bébé voyager avec un bébé voyager avec un bébé


Voilà, je crois que vous savez tout ! Pour retrouver mes articles de voyage/vadrouille avec un bébé, c’est par ici ! Pour en voir un peu plus de ces 3 jours à Venise et du vol, vous pouvez regarder ce vlog !

4 Commentaires

  1. Loreta
    12 août 2018 / 20 h 13 min

    Merci pour cet article! Je commence à être rodée sur les voyages en avion avec mon bébé, et ça se passe plutot bien (je n’ai fait que des moyens courriers). En revanche gros bémol pour easyjet, qui facture vraiment cher la place du bébé, 29€ l’aller pour un bébé qui restera sur les genoux! Du coup je prends des compagnies nationales et au final ça me revient moins cher (Air france c’est gratuit sur les vols domestiques, Lufthansa c’est 9€ pour des vols interpays)

    • 15 août 2018 / 14 h 22 min

      Oui, c’est vrai pour EasyJet, mais souvent, vu qu’on prend les billets très en amont et que les nôtres ne sont pas chers, c’est toujours plus rentable ! On compare chaque fois !
      Maud

  2. Anne So
    12 août 2018 / 22 h 33 min

    Cc,

    Merci pour les conseils! Juste une question pour le lait de Louise tu lui donnes quoi en bouteille? En poudre? Merci d’avance!

    • 15 août 2018 / 14 h 21 min

      En poudre, le Guigoz depuis la naissance !
      Maud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *