METTRE SON BEBE A LA CRECHE – MON RETOUR D’EXPERIENCE

bébé crèche

Le mode de garde, tout un sujet dès les premiers mois de grossesse. Se poser la question de qui gardera son bébé, c’est essentiel ! En France, les bébés sont gardés à partir de 2 mois et demi … Deux mois et demi … c’est si petit ! Et pour peu que vous ayiez accouché en retard, c’est encore moins … Je ne comprends toujours pas comment on peut être autant à la traîne en France sur la durée du congé maternité pr rapport aux pays nordiques. Enfin si, c’est une question de pépettes sûrement, les pays nordiques sont dans des immenses pays, avec de grandes ressources en énergie, une grande richesse et une population pas très importante vu que beaucoup de territoires sont inhabités ! Bref, le financement des congés maternité se fait sûrement plus facilement !

Revenons-en au vrai sujet : faire garder son enfant. Pour nous, mettre notre petite fille en crèche était un vrai souhait. Ma mère est assistante maternelle et j’en ai vu beaucoup des bébés/enfants qu’elle a gardé ! Parmi les dernières, il y a eu deux petites filles que j’ai aimé comme des petites soeurs, elles ont d’ailleurs été mes demoiselles d’honneur ! Même si j’avais une très bonne image du métier car tout se passait bien chez nous et que ma mère leur faisait faire beaucoup de choses, je n’étais pas rassurée de choisir ce mode de garde-là. En effet, si l’assistante maternelle est bien, c’est génial ! Mais comment savoir si elle ne l’est pas ? Même si il y a des puéricultrices qui les suivent, ce n’est qu’occasionnel, elles viennent 1 ou 2 fois par an mais ne sont pas là au quotidien pour contrôler la bienveillance, la sécurité des lieux, l’alimentation, … Au quotidien, elles sont seules avec les enfants qu’elles gardent. J’ai parfois aussi eu des échos au sujet d’assistantes maternelles qui ne font ça que pour l’argent, qui ne s’occupent pas vraiment des bébés, qui les mettent toute la journée dans un transat sans vraiment jouer avec eux, les éveiller … Or, pour moi, garder des enfants, c’est comme les métiers de la santé ou d’aides à la personne, c’est censé être une vocation ! A ces âges si jeunes, c’est là que l’éveil se fait, que les sens sont en éveil eux aussi et que les bébés ont besoin d’être choyés, protégés, sollicités. C’est aussi un âge où ils peuvent se renfermer sur eux-mêmes si on ne leur apporte pas assez d’attention, si ils sentent qu’on ne s’occupe pas d’eux ou si on les laisse pleurer. Bref, c’est un âge sensible. Pour moi, ce n’était pas rassurant et j’avais du mal à l’envisager, hormis si une amie m’avais fait une recommandation mais cela n’avait pas été le cas ! Une autre chose qui ne me rassurait pas, c’est de me demander ce qu’il pouvait se passer si la personne fait un malaise ou autres.

En crèche, tout me rassure. Ce sont des spécialistes de la petite enfance, elles sont passionnées, elles connaissent bien les enfants, les bébés, leurs spécificités. Elles savent comment les apaiser, les calmer, les rassurer. Ça m’a surpris plus d’une fois de voir comment sa référence arrivait à apaiser Louise quand je partais le matin. Et surtout, elles sont plusieurs. Si l’une ne se sent pas bien, les autres peuvent prendre le relais. Si l’une a un doute sur l’état de santé d’un bébé, les autres peuvent intervenir. Elles se consultent, se transmettent leur expérience entre elles, c’est rassurant. L’équipe de direction est aussi là au quotidien pour les assister et pour vérifier que les protocoles sont respectés. Par exemple, en matière d’hygiène, pour le change, c’est une nouvelle serviette à chaque change et à chaque bébé. En période de gastro par exemple, c’est plus sain. Toutes les tétines sont stérilisées toutes les nuits, tout comme les biberons. Je me dis aussi que si une personne était malveillante, mal intentionnée ou pas équilibrée, elle ne serait pas seule et les autres personnes pourraient détecter un comportement inadapté, ce qui n’est pas le cas chez une assistante maternelle où les enfants sont seuls avec la personne en question.

Le principal avantage de la crèche, selon nous, est l’aspect socialisation. Louise est avec d’autres enfants, elle apprend à vivre en communauté, elle apprend à prêter, donner, écouter. Il y a aussi beaucoup d’activités diverses : peinture, dessin, éveil vocal et musical, jeux d’eaux, jeux de plein air, lectures, motricité, repas en autonomie, il n’y a pas d’écrans, de télévision allumée ni d’ipad qui traînent. Elle apprend aussi à vivre avec les autres. Dans son service, il y a des jumeaux, des petites filles à la peau noire, des bruns, des blonds, c’est beau de voir à quel point les bébés et les enfants vivent ensemble sans se soucier des différences physiques, c’est important de les éduquer en ce sens et la crèche est un bon moyen je trouve !

Un autre avantage : les repas ! Chaque jour, je sais ce qu’elle mange, et c’est un repas complet, cuisiné par une cuisinière, avec des produits frais, directement dans la crêche. Il y a un suivi de la diversification via un tableau où l’on coche ce que l’enfant a déjà goûté. Au début, ce sont des purées. Puis, petit à petit, on passe aux morceaux. Quoiqu’il arrive, pendant la transition, Louise avait les deux : morceaux, puis purée quand les morceaux ne passaient pas ou que ça ne la tentait pas ! Une partie des ingrédients utilisés pour les recettes sont bio, les fruits et légumes sont locaux, Louise mange vraiment bien là-bas.

Évidemment, chaque mode de garde a ses inconvénients. Qui dit communauté, dit microbes ! Louise a beaucoup été malade pendant les 4 premiers mois. Chaque semaine, on filait chez la pédiatre ou chez le généraliste. Souvent des bronchites, des trachéites, des rhinos. Rien de grave mais elle prenait tous les microbes qui passaient ! Ça a commencé à aller mieux ensuite avec son immunité qui se développait. Depuis, ça va beaucoup mieux sur ce point là ! C’est aussi un mode de garde peu flexible : pas de garde quand bébé est malade, éviction si bébé est fiévreux. C’est évidemment compréhensible mais pas pratique ! Ceci dit, c’est peut-être pareil en nourrice.  Louise a aussi eu beaucoup de mal avec le sommeil. Elle n’arrivait pas à se laisser aller. Souvent, elle ne s’endormait pas dans le dortoir, mais dans la salle principale, sur un gros coussin ! Ça a duré assez longtemps mais depuis 3-4 mois, elle dort de plus en plus longtemps et elle s’endort facilement. Dès qu’elle a sommeil, elle montre le dortoir, on la pose dans son lit et elle s’endort ! Elle fait pas ça chez nous ! Quand sa référente m’a raconté ça, je pense qu’elle a vu mon étonnement !

Je pense qu’en fonction de son expérience, chacun a son point de vue. Mais en tous cas, pour nous, après une année de crèche, le bilan est très positif. Louise est très sociable, très flexible, elle mange de tout, elle s’endort de mieux en mieux, elle est très expressive et très intéressée à beaucoup de choses. Elle adore aller à la crèche et elle se sent bien avec sa référente à qui elle tend les bras. On attaquera sereinement la 2e année de crèche à la rentrée prochaine, toujours trois jours par semaine. Je pense aussi que l’entrée en maternelle plus tard sera moins difficile pour elle, ce sera une continuité logique et des journées similaires !

Et vous, vous avez opté pour quoi ? N’hésitez pas à laisser un commentaire avec votre propre retour d’expérience, ça servira sûrement à d’autres ! Pour retrouver mes autres retours d’expérience maternité/parentalité, c’est par ici !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

29 Commentaires

  1. Fanny
    31 juillet 2018 / 21 h 33 min

    Merci pour cet article qui me rassure. Mon premier enfant à eu une assistante maternelle privée. Tout s est très bien passé, elle faisait partie d’une association ou elle allait tous les matins pour faire diverses activités avec les autres nounous. Il a su mettre ses chaussures, mettre sa veste, savait compter avant son entrée en maternelle. Elle était vraiment génial. Bon le prix lui en revanche n était pas génial lol. La pour ma petite de 11 mois, nous n avons pas pas pu avoir de place en crèche mais une “tati” qui dépend de la mairie et que je n ai pas choisi…j ai du la laisser à 3 mois … bon clairement elle est gentille mais alors 0 éveil, elle est mise sur un tapis avec des jouets… quand aux repas… Tjs les mêmes…pour septembre j ai enfin une place en crèche et ton article me rassure car on entend de tout concernant les crèches. Mais je pense que pour l éveil et la sociabilisation il n y a rien de mieux.
    Merci encore pour ton article. J espère que ça ira aussi pour ma louloutte.

    • 31 juillet 2018 / 22 h 55 min

      Comme quoi, tout dépend de la personne sur qui on tombe. C’est sûr qu’une assistante maternelle comme la première que tu décris, c’est le paradis. Ma mère aussi emmène les enfants au relais assistantes maternelles. Mais généralement, ce sont toujours les mêmes. Elles ne peuvent pas toutes se le permettre (nourrissons qui dorment par ex). Dans le deuxième cas, je comprends, tu ne devais pas être sereine en partant le matin. Tant mieux si tu as une place. Moi, je n’avais entendu que du mal sur les crèches, et le fait est que j’en suis plus que satisfaite. J’ai attendu une année complète pour partager mon avis sur le sujet car je voulais voir en fonction des différents stades de développement, des différentes attentes de bébé … et franchement, sur l’année, je n’ai jamais rien eu à redire. Je suis peut-être bien tombée ! Je te le souhaite aussi !
      Maud

  2. Perrine
    31 juillet 2018 / 21 h 58 min

    Quel cran d’avoir cet avis sur les assistantes maternelles! Bravo! A Antibes le maire ne favorise pas du tout les crèches, il met en avant les structures privées montessori… pas vraiment abordables pour nous…8000 euros l’annee Pour faire garder son enfant c’est pour moi inconcevable! Alors’on S’est dirigé vers une maison d’assistantes maternelles, sorte d’entre d’eux….malheureusement c’était simplement un business de la part de cette équipe de sorcières
    Et mon petit Félix nous a vite montré qu’il n’etait Pas bien là bas… jusqu’au jour où le naturel est revenu au galop!
    Cette folle a osé le secouer et le punir dans une chambre noire devant nous…

    Alors à toutes! Ne confiez jamais votre enfant dans un avis éclairé!

    Merci Maud!

    • 31 juillet 2018 / 22 h 58 min

      Le paragraphe où je parle assistante maternelle, ce n’est pas vraiment un avis, plutôt un constat de mes inquiétudes de jeune maman. Sans recommandation de la part de quelqu’un, c’est très dur de faire confiance.
      8000€ l’année, il est fou ! Je ne connais pas ce principe de “maisons”. C’est dommage, sur le principe, ça devrait être bien si elles sont ensemble. Quelle horreur, secouer un bébé … bon, je suppose que ton cas est quand même rare car la plupart sont très bien !
      Mon propos est plutôt de dire que je n’aurais pas été rassurée. Si je n’avais pas eu le choix, je l’aurais fait mais je n’aurais pas été si sereine.
      Maud

      • Perrine
        1 août 2018 / 9 h 18 min

        On est pas vraiment un cas isolé! Une enquête est en cours et apparemment c’est assez régulier …

  3. Claire
    31 juillet 2018 / 22 h 09 min

    Merci pour ce retour !
    De mon côté, souhait aussi de le mettre en crèche pour toutes les raisons que tu évoques (et peut-être aussi parce que je travaille en collectivité, déformation professionnelle!), nous étions donc ravis d’avoir 1 place! Bébé a 12 jours pour l’instant mais je pense déjà à cette phase d’ici quelques temps… Comme tu dis, 2 mois et qq jrs, c’est si petit, mais c’est ainsi ! 🙂

    • 31 juillet 2018 / 22 h 59 min

      12 jours, trop chou !
      On ne nous laisse pas de répit, le mode de garde, on nous demande d’y penser pendant la grossesse même !
      Oui, c’est petit mais c’est ainsi, comme tu dis ! Beaucoup de bébés s’adaptent très bien aussi.
      Maud

  4. Parinaud Fanny
    31 juillet 2018 / 22 h 11 min

    Merci pour cet article…à la rentré je vais laisser ma fille qui aura 6 mois 2 jours par semaine en crèche et j avoue avoir pas mal d appréhension. Les microbes, va t elle arriver à s endormir là bas, ne va t elle pas pleurer si elle ne me vois plus…
    J ai peur qu elle soit trop petite, mais pas le choix, j espère que 2 jours par semaine ca ira, qu elle s adaptera. On se pose tellement de question. En tout cas ton article rassure. C est toujours un plaisir de te lire et de voir tes photos sur insta.
    Bise à vous 3

    • 31 juillet 2018 / 22 h 29 min

      Coucou … surtout sois rassurée. C’est sûr qu’il y a des microbes, mais c’est pareil pour les bébés qui arrivent dans des familles où il y a déjà une fratrie ! Non, elle ne s’endormira pas aussi facilement que chez toi parce que chez toi, elle est dans son environnement, avec sa maman, et que c’est le mieux. Mais elle va appréhender son nouvel environnement, sa référence, et elle sera de plus en plus à l’aise au fil du temps qui passe. Et ta petite a une chance que Louise a aussi, c’est qu’elle n’y est pas tous les jours. Elle rattrapera un peu plus sa fatigue les trois autres jours. Six mois, c’est un bon âge pour entrer en crèche je trouve. Je ne pense pas qu’elle pleurera, elle ressentira sûrement un manque dans la journée, mais comme tu dis, tu n’as pas le choix, elle non plus. Et tu verras, elle va sûrement adorer jouer, voir d’autres enfants. Elle s’adaptera, c’est sûr. Oui, on se pose beaucoup de questions, mais elles sauront te rassurer !
      Profite bien de ce mois avec elle, c’est merveilleux !
      Maud

  5. Isa
    31 juillet 2018 / 22 h 42 min

    Merci pour cet article qui tombe au bon moment ! Ma fille aura 10 mois quand elle va commencer à aller à la crèche fin août. Elle est habituée à passer ses journées avec moi car j’ai pris un congé parental qui arrive à sa fin. J’apprehebde de la laisser car elle pleure des qu’un inconnu veut la prendre dans ses bras et elle a du mal à dormir ailleurs que davs son lit…

    • 31 juillet 2018 / 23 h 00 min

      Oui, 10 mois est un âge plus compliqué car elle a les angoisses de séparation. Mais tu verras, il y a tout une période d’adaptation où elle restera que de petits créneaux, ça permet d’y aller tranquillement pour se familiariser.
      Maud

      • Rpz
        1 août 2018 / 0 h 03 min

        Salut Isa
        Je le permet de rebondir sur ton commentaire car mon fils avait le même comportement , il pleurait même avec ses grands parents paternel qu’il voyait toute les semaines … jamais su pourquoi car mnt ça se passe a merveille . Mon fils est à la crèche depuis ses 7 mois ( il a 10 mois mnt ) et il adore la crèche , j’ai remarqué un réel changement dans son comportement , bcp plus zen en société et plus sociable avec les inconnus , comme dit maud la période d’adaptation est faites pour ça ( pour bébé mais aussi pour maman 🙂 ) les filles ont l’habitude et seront rassuré ton bébé tkt pas!! Bonne continuation

        • 1 août 2018 / 13 h 03 min

          Merci Isa pour ton retour d’expérience <3
          Maud

  6. Noémie
    31 juillet 2018 / 22 h 45 min

    Coucou Maud!
    Ce n’etait pas notre choix de depart mais faute de place en creche on a du trouver une assistante maternelle et on a eu la chance de se faire recommander une super nounou,dans un cadre parfait(en maison hors de la ville pas besoin de trainer dans les jardins d’enfants ce qui ne me plaisait pas trop)
    On a quand meme aussi tester la creche(2 meme! 1j/semaine pendant 2 ans) et on a pas reiterer l’experience tellement elle n’etait pas satisfaisante du tout pour Malone,il pleurait quand je l’y deposait et le personnel ne faisait meme pas semblant d’etre rassurant avec lui(je ne suis pourtant pas du genre a faire trainer le moment de la separation mais on me l’arraché sans un mot pour lui)du coup pour Charlize on a garder la meme nounou et quel bonheur de pouvoir partir travailler sereine (surtout quand tu laisses tes bebes a 3 mois) et que la communication soit si fluide,et pouvoir compter sur elle meme quand les petits sont malades c’est vraiment top!elle cuisine bio,elle est tres a cheval sur l’hygiene et stimule les enfants a chaque age,elle est leur tata un membre de la famille aussi importante pour eux que pour nous! Je sais qu’il existe plein de profil d’assistantes maternelles et plein de structure de creches differentes il faut dans tous les cas tomber sur la bonne… quand a l’entree a l’ecole ma niece qui a fait 2 ans de creches où elle se plaisait a pourtant pleuré pendant ses 3 annees de maternelles alors que mon fils quelque larmes pour etre dans l’ambiance de la rentree et c’etaitbon!l’ecole c’est certe la collectivité aussi mais c’est tres different de la creche.
    Enfin il faut quand meme avoir de la chance pour tomber sur la bonne formule pour son bébé et nous est conscient de la chance qu’on a!

    • 31 juillet 2018 / 23 h 04 min

      Coucou !
      Quand on a une recommandation, ça change la donne. Ma mère est assistante maternelle, elle aurait pu m’en recommander mais pas vers chez moi. C’est sûr que c’est l’idéal le cas de figure que tu as eu.
      C’est comme moi pour la crèche, j’ai peut-être eu de la chance avec cette structure. C’est vrai que ce que tu décris, c’est l’inverse de celle où Louise est. Quand elle arrive, sa référence la prend tout de suite dans les bras, si ça ne va pas, elle la berce etc. Une fois, je suis passée à l’improviste dans l’après-midi pour déposer des tétines, en arrivant, Louise était dans ses bras. Vu qu’elle avait eu du mal à s’endormir, sa référente l’avait sortie du dortoir pour la bercer.
      En tous cas, à te lire, tu as une perle, garde la bien ! Bonne communication, garde même malade, cuisine bio, éveil, c’est vraiment pas toutes.
      Comme tu dis, c’est une question de cohérence avec l’enfant aussi. Chaque bébé est différent et a des besoins différents aussi !
      Maud

  7. Emilie
    31 juillet 2018 / 23 h 02 min

    Bonjoir
    Je pense que comme chaque méthode il y a des avantages et inconvénients. Je ne voyais pas ma puce de 2mlis et demi dans une crèche qui paraît si impersonnel. J’avais besoin de la ressentir dans un petit cocon qui respectait son rythme et ses envies sans rien imposer. Puis à 6mois je fut contente qu’elle accepte mes choix d’allaiter encore et de pouvoir faire la Dme.
    Cependant il n’y a pas assez de contrôle c’est absolument certains.
    Co cerna t les activités c’est pareil tout dépend de la nounou car la mienne fait pas mal de truc d’inspiration Montessori.
    Elle ira en crèche pour ses 2ans pour s’habituer en douceur à l’école et ça sera avec regret que j’arrêterais la nounou.

    J’aime voir ma fille vouloir aller absolument dans les bras de la nounou quand j’arrive et surtout se diriger vers les jouets. Faire des bisous aux autres enfants. J’aime quand elle le dit bon votre fille n’a pas voulu faire de sieste je ne l’ai pas forcé et on est allée se balader au parc pour jouer avec d’autres enfants même si la mienne a 9mois ne fait pas grand chose.
    Quand je vois ma nièce revenir de la crèche avec des morsures ou autre j’avoue que ça me fait un peu peur quand même.
    Rien n’est blanc ou noir tout est gris dans chaque décision de mode de garde.

    Merci pour ta sincérité

    • 31 juillet 2018 / 23 h 09 min

      Coucou,
      Oui, c’est sûr que 2 mois et demi, c’est si petit. D’ailleurs, les dames de la crèche me disent toujours qu’un nourrisson devrait être avec ses parents ou une tierce personne dans un “cocon” chez soi ou chez quelqu’un. Elles disent souvent que la crèche, c’est mieux à partir de 6 mois, quand ils ont aussi besoin d’un peu moins de sommeil. Mais beaucoup de mamans ne peuvent pas prendre de congé parental.
      Effectivement, une assistante maternelle, ça permet plus de flexibilité sur les choix, mais encore une fois, pas toutes. J’en connais peu qui pratiquent la DME.
      Ce que tu décris dans le 2e paragraphe, c’est tout pareil pour moi quand j’ai sa référence matin et soir.
      Quant aux morsures, ça n’est jamais arrivé ! Et même si ça arrive, c’est la vie en groupe ! Ca lui arrivera aussi avec les enfants de nos amis, de nos voisins, ce sont des enfants !
      Et non, rien de tout blanc, dommage !!
      Maud

    • Maud
      1 août 2018 / 8 h 40 min

      Bonjour Maud,

      Je me retrouve tellement dans ton article !
      Les mêmes raisons et motivations qui m’ont fait opter pour une place en crèche plutôt que chez une assistante maternelle,
      pour ma part j’en avais une en plus de toi, j’avais une énorme peur que mon bébé soit secoué et je me suis dit qu’un crèche cela ne pouvait pas arriver.
      Martin a désormais 2 ans et demi et à la maison il réclament ses petits copains et copines de la crèche trop chou !
      C’est clair qu’il sera mieux armé pour son entrée à l’ecole tant au niveau développement et sociabilité qu’au niveau microbes !

      • 1 août 2018 / 13 h 02 min

        Ah oui, pour le coup, je n’avais pas pensé à ça parce qu’à mon avis, cela peut malheureusement arriver partout.
        Mais effectivement, en crèche, si l’une est fatiguée ou un peu plus faible un jour, les autres sont là pour relayer. Parce que garder plusieurs enfants seule chez soi, il y a de quoi craquer je pense ! Surtout quand ce ne sont pas les siens !
        Moi aussi, j’aime bien voir Loulou jouer avec ses copains et copines quand j’arrive en fin de journée !
        Maud

  8. Lucile
    31 juillet 2018 / 23 h 06 min

    Coucou Maud,
    Pour mon premier qui va avoir deux ans en septembre je voulais absolument la crèche pour tous les points que tu évoques au début de ton article. Puis malheureusement pas de places alors nous sommes partis sur une assistante maternelle, cela le rendait malade de devoir confier mon enfant à une seule personne autre que moi. Et puis je suis tombée sur la perle rare, la nounou de rêve, j’en suis sure la meilleure nounou au monde. Tellement à l’écoute de mon Camille et qui était dans les mêmes pratiques éducatives que moi (montessori éducation bienveillante langue des signes). C’est donc avec peu de stress que je vais confier mon deuxième enfant à une assistante maternelle. Je pense qu’il faut avoir le coup de coeur dès le premier rdv sinon ce n’Est pas possible.
    Merci pour tes photos quotidiennes pleine d’amour.
    À bientôt
    Lucile

    • 31 juillet 2018 / 23 h 11 min

      Coucou !
      Quelle chance, je confirme, c’est la perle rare, c’est extrêmement rare !!! Et tant mieux, la plupart sont heureusement très bien !
      J’aime beaucoup Camille comme prénom.
      Maud

  9. Pamela
    1 août 2018 / 6 h 19 min

    Bonjour,

    Pour ma part la crèche n’a pas été envisageable faute de temps de place. Mais heureusement je suis tombé sur une super nounou que je conseille par sa bienveillance et le travail qu’elle a fait avec mon fils sur l’apprentissage de la propreté entre autres.
    Si on doit rajouter un point positif à la garde par la nounou quand ça se passe bien bien évidemment c’est ce lien crée entre la nounou et l’enfant. Mon fils Ezechiel a 5 ans et il me demande toujours des nouvelles de sa nounou.
    Je rejoins l’avis de beaucoup mais pour les nounous ça se joue au feeling. Mais j’avoue que c’est dur de savoir que notre fils passe plus de temps avec sa nounou qu’avec sa maman au début de sa vie. La société est relativement mal faite pour ça.
    Bonne journée et merci pour cet article.

    • 1 août 2018 / 13 h 05 min

      Probablement que sans place, j’aurais aussi fini par trouver un bonne nounou mais ça doit quand même être dur au départ.
      Tu as la même chose en crèche avec la référente. Quand on arrive le matin, elle lui tend les bras tout de suite. Quand elle est fatiguée, c’est ver elle qu’elle va chercher un câlin.
      Oui, je te confirme que c’est pas facile, mais tant mieux si déjà tu sais qu’elle est bien, c’est l’essentiel !
      Maud

  10. 1 août 2018 / 8 h 29 min

    Bonjour Maud,
    Merci pour cet article auquel je me sens si proche.
    Petite Louise (chez nous) est en crèche depuis ses 3 mois. Idem concernant les maladies des premiers mois … mais quel bonheur ! On m’avait dit qu’entre 7 et 10 mois, il y aurait la difficulté de séparation mais rien de tout ça. Elle aime tellement sa crèche, ses référentes, ses petits copains et la stimulation qu’elle y trouve. Aucun regret !

    • 1 août 2018 / 13 h 02 min

      Même si c’est dur pour nous, je pense que pour le bébé, c’est mois compliqué qu’à 7-8 mois comme moi.
      Moi non plus, aucun regret !

  11. Fanny
    1 août 2018 / 8 h 53 min

    Bonjour,Étant assistante maternelle, je trouve qu’il y a du positif et du négatif dans les deux modes de gardes! C’est vrai que si l assistante maternelle fait un malaise ton enfant sera seul…
    Après il y a assistante maternelle et ASSISTANTE MATERNELLE! Moi je vais au relais faire des activités chaque semaine, je fais des sorties au parc, bibliothèque,jeux d’éveil,pâtisserie ect.je fais des formations continues car on ne connait pas tout et les modes éducatifs ou autres changent.quand on choisis son assistante mat je pense qu’il faut avoir les mêmes pratiques éducatives et avoir un bon feeling avec.de même pour moi car les parents nous choisissent mais nous aussi on choisis nos employeurs!! C’est vrai que des assistantes mat nous mettent une mauvaise réputation, elles font mal leurs jobs.pour les nourrissons je trouve que le mode de garde “assistante maternelle” est mieux adapté ( accueil personnalisé, besoin dune structure “comme a la maison” être a l écoute de leurs rythmes.)chez moi chacun a sa chambre donc pas réveillé par un copain! Je viens de recevoir une maman pour garder sa fille qui me disait quelle avait travaillé en crèche et que ça fesait un peu “usine” que tout état un peu a la chaîne. Par contre vers 18mois c’est mieux la crèche pour la sociabilisation meme si avec l’assistante maternelle ils voient aussi d’autres enfants ça les préparent plus pour la rentrée en maternelle.

    • 1 août 2018 / 13 h 06 min

      Ma mère fait comme toi, c’est bien. Mais comme tu dis, d’autres ternissent l’image du métier.
      Et tu as raison, il faut aussi que ça colle avec les parents, c’est hyper important !!!
      Pour le coup, c’est vrai que pour les nourrissons, c’est mieux. Nous, on a pas été dans le cas de figure car Louise avait déjà 8 mois. Et c’est vraiment depuis les 12 mois que ça se passe hyper bien, qu’elle se laisse aller comme à la maison.
      Maud

  12. Julie
    1 août 2018 / 18 h 24 min

    Coucou Maud,
    Je ne peux pas partager mon expérience de maman parce que je n’ai pas encore d’enfants mais plutôt ce que j’ai vécu étant petite.
    Ma maman dentiste avait des gros horaires et à l’époque fiscalement c’etait interessant d’avoir quelqu’un à la maison.
    J’ai donc eu la chance d’avoir une nounou pendant 2 ans qui arrivait tous les matins à la maison à 8h, s’occupait de moi, faisait le ménage et allait aussi chercher mon grand frère à l’école. C’était un réel soulagement pour med parents. Je pense qu’elle m’enmenait au parc mais il est vrai qu’il n’y avait pas d’autres enfants gardés avec moi. Pour autant aucun soucis avec l’entrée en maternelle.
    Cette nounou est aujourd’hui devenue ma marraine, une sorte de grand mère spirituelle!
    Mais je suis bien consciente de la chance que j’ai eu et que de nos jours ça semble compliqué.
    En tous cas c’est top tes retours d’expériences, je pense que ça rassure pas mal de mamans 🙂
    Bises
    Julie

    • 1 août 2018 / 22 h 00 min

      Coucou !
      Je pense que cette situation, c’est le rêve de beaucoup de parents.
      J’avais une collègue à Lyon qui avait une étudiante qui venait le soir. Elle allait cherché le plus petit à la primaire, ses 2 collégiens rentraient en métro ou à pied. L’étudiante préparait le repas, gérait le bain du petit, les devoirs des 3 enfants, tout ça entre 16h30 et 19h30. Quand elle rentrait chez elle, l’étudiante partait et elle n’avait plus qu’à profiter de dîner avec ses enfants, passer du bon temps avec eux jusqu’au boucher. Je trouve cette option tellement géniale !!
      Maud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *