photo-nice-1600x1200

Noël sur la Côte d’Azur, c’est un peu différent de Noël ailleurs en France. Il ne fait pas très froid, on a pas de neige, il fait un grand ciel bleu bien souvent, il y a toujours la mer, la plage. Et surtout, je trouve que par rapport à Lyon, l’ambiance est beaucoup moins présente : moins de décoration dans les villes, moins de petits marchants ambulants qui te vendent du vin chaud, des marrons chauds. Les petits restos ne sortent pas non plus sur le pas de leur porte pour vendre des petites assiettes d’huîtres avec un petit verre de blanc ! Spéciale dédicace au bar à tartines L’Epicerie à Lyon devant lequel j’aime trop passer au moment de Noël. La dernière fois, avec mes parents, on a pris trois assiettes !

Bon bref, revenons sur la Côte d’Azur ! Même si les ambiances de Noël sont compliquées à trouver, il y a quand même de jolies initiatives, offres pour profiter de Noël version Côte d’Azur ! Je me suis dit que ça pourrait vous intéresser si vous êtes par ici pour les fêtes, si vous vivez ici ou si vous êtes en quête de vos derniers (premiers !) cadeaux de Noël ou si vous avez tout simplement envie de profiter des fêtes !

Offrir ou s’offrir un moment de détente au spa
Et évidemment, pour se faire ce plaisir là, c’est au Thermes Marins de Cannes que vous devez absolument aller ! En ce moment, il y a l’offre de Noël. Pour 99€, vous avez accès une demi-journée à l’espace bien-être qui est immense : piscine intérieure et extérieure d’eau de mer, jets, caldarium, hamac, sauna, jacuzzi extérieur avec une vue de folie sur la mer et le coucher du soleil, salle de relaxation avec des waterbeds que j’adore. Et dans la formule, vous avez 20 minutes de gommage à la clémentine, 25 minutes de massage à la guimauve et même un bon chocolat chaud gourmand. Vous pouvez acheter l’offre jusqu’au 31.12.2016 et le bon est valable jusqu’au 31.12.2017 !

noel-cote-d-azur

Faire un tour sur la Grande Roue de Nice
Je l’ai faite la première année où je vivais ici et la vue est vraiment magnifique. Vous aurez une vue 360 degrés sur la ville : colline du château, vieux-nice, coulée verte, centre ville, promenade des anglais, et bien sûr la mer ! C’est tous les jours de 11h à 23h.

noel-cote-d-azur

Manger de la socca avec un bon vin chaud au marché de Noël
Sur la place Massena, le village de Noël est de retour. Même si j’achète rarement car je trouve souvent que les prix sont un peu excessifs, je profite toujours de cette petite balade pour manger un morceau et boire un coup. Si je suis avec Papa, ce sera plutôt marrons chauds et vin chaud, avec mon chéri, ce sera plutôt une crêpe mais ce qui m’a tenté la dernière fois que je suis passée au marché de Noël, c’est un cornet de socca ! Je me suis abstenue pour le vin chaud avec ma grossesse mais un bon thé, c’est bien aussi !

Emmener vos enfants aux ateliers de Noël du Joya LifeStore
Le Joya LifeStore, c’est ce nouveau lieu de vie de la Place du Pin. A la fois restaurant, boutique ou encore lieu de coworking, ils ont choisi de proposer aussi des ateliers de Noël pour les enfants. Rendez-vous le mardi 20 décembre avec Mellli Mello pour faire faire à vos enfants une carte de voeux home-made ou une suspension murale. L’atelier est à 10€ et dure 1h. Toutes les informations sont ici !

noel-cote-d-azur

Prendre un afternoon tea au Méridien
Tu es gourmand(e) ? C’est le moment d’aller se régaler au Méridien pour l’afternoon tea ! Pour 19€, gourmandises sucrées, salées, mini-sandwichs, pâtisseries, boisson chaude, tout y est, et surtout la magnifique vue sur la mer ! En tous cas, pour ma part, c’est déjà prévu au programme et j’ai hâte !

Faire du shopping à Polygone Riviera
Pour profiter du soleil, rien ne vaut de faire un peu de shopping à ciel ouvert. Et à Polygone Riviera, vous pourrez faire vos achats dans un univers très agréable, avec de jolies décorations de Noël, plein de boutiques sympa. N’oubliez pas la pause cookie/smoothie chez Emilie’s Cookies, un must !

noel-cote-d-azur

Découvrir un marché de Noël alternatif
J’avais déjà beaucoup entendu parler du Regala Mercat, le marché de Noël de Saint Jean Cap Ferrat. Je ne pourrai pas y aller cette année avec mon déménagement et la grossesse car je suis un peu KO. Par contre, ça me donne terriblement envie donc je voulais partager avec vous cette idée découverte. C’est en fait un salon composé de créateurs locaux et de nouveaux talents. Je suis certaine qu’il y a de jolies pépites à dégoter pour Noël ! J’ai un coup de coeur pour Concept Provence, des savons et bougies bio, pour La Brasserie Artisanale de Nice, des bières locales, et pour Aqui d’Aia et ses tasses niçoises !

Déjeuner en terrasse
Evidemment, si vous êtes sur la Côte d’Azur pour Noël, vous aurez envie d’un bain de soleil ! Rien de mieux qu’un déjeuner au soleil pour en profiter. Mais le mieux, c’est quand même de bien manger alors voici quelques adresses où vous serez sûrs d’être au soleil ET de bien manger : le Warehouse pour un lunch face à la baie de Nice, Attimi pour un délicieux plat de pâtes italiennes avec vue sur la Grande Roue de Nice, le Monkey pour une salade ou un plat chaud sur la Coulée Verte à Nice, le Bay Star Café pour un lunch bistronomique à Saint Laurent du Var, le Riviera Caffé pour des moules frites bonnes et bon marché à Cagnes sur Mer, le Lucky Break pour une salade et un smoothie dans le Vieil Antibes, le Cirque à Cannes pour une bonne cuisine du marché et La Casa di Nonna à Cannes pour manger italien ou goûter leur délicieuse tartine à l’avocat !

noel-cote-d-azur

Allez, sur ce, je vous dis bonnes fêtes de Noël, profitez-bien et n’hésitez pas à revenir me dire ce que vous aurez fait, vu, découvert, goûté sur la Côte d’Azur pendant ce break hivernal ! A très vite !

Hello ! En ce moment, je reçois vos messages qui me demandent des bonnes adresses, vous m’avez bien mise dans la case « morphalette » ! De temps en temps, on me demande des petits restaurants cool à Antibes mais je n’y vais pas souvent. Lorsque j’y suis, là où je préfère aller, c’est dans le Vieil-Antibes. Vu que je m’y suis mariée, j’aime bien y retourner, il y a une atmosphère particulière pour moi. Et justement, juste à côté de la cathédrale de mon mariage, il y a un petit coffee shop trop mignon pour un lunch entre copines ou même en amoureux : le Lucky Break Coffee.

Je voulais y aller depuis un moment mais comme je vous disais, je ne suis pas souvent du côté d’Antibes. Vu que c’est ma dernière semaine de vacances, j’en ai profité pour m’organiser un petit lunch là-bas avec ma copine Caro ! Il faisait très chaud, et le bon point, c’est que la terrasse est à l’ombre jusqu’à 15h ! On était déjà bien avant même d’entrer. A l’intérieur, c’est vraiment un endroit très cosy et à voir les jouets à l’intérieur, ça a l’air plutôt kids friendly.

Pour ce petit summer lunch au Lucky Break Coffee, on a pris une salade composée nous-mêmes au salade bar. Elles sont servies dans un saladier, elles sont vraiment copieuses ! Et pour vous donner un ordre de prix, les nôtres ont coûté 8,50€ chacune donc vraiment accessibles ! Il y a aussi des sandwichs, draps, petits-déjeuners, assiettes brunchs, smoothies, thés glacés et  bien sûr, plein de pâtisserie de folie ! Avec nos salades, on a pris un smoothie ACE pour moi et une iced tea hibiscus fraises et menthe pour Caro. Evidemment, on a goûté les desserts qui étaient vraiment délicieux ! Un cookie snnickers (de folie !) et un carrot cake qu’on a partagés ! Bon, j’ai pas pensé de les prendre en photo, ou plutôt j’ai eu cette pensée une fois qu’on avait commencé à se goinfrer ! Bref, il faudra que je revienne pour un breakfast ou un brunch !

Et pour voir le look que je portais ce jour-là, c’est par ici ! Et mes autres bonnes adresses de la Côte d’Azur, c’est par !

vieil antibes lucky break coffee antibes lucky break coffee antibes lucky break coffee antibes lucky break coffee antibes lucky break coffee antibes lucky break coffee antibes lucky break coffee antibes lucky break coffee antibes lucky break coffee antibes lucky break coffee antibes Lucky Break Coffee Antibeslucky break coffee antibes lucky break coffee antibes lucky break coffee antibes

Enregistrer

Depuis que j’ai mon vélo, je suis toujours restée à proximité de chez moi car mes sorties les plus longues étaient jusqu’à maintenant d’environ 40 kms. En reprenant cette saison, je me suis sentie en forme et j’ai déjà fait une sortie de 62 kms, mon record ! Du coup, j’ai demandé à mon chéri de m’emmener un peu plus loin, sur un parcours qu’il connait et où je peux voir de jolis paysages. J’aime beaucoup faire du vélo et encore plus quand l’environnement est chouette. Du coup, on a pris la voiture, direction Mandelieu pour faire une séance à vélo dans l’Esterel.

On s’est garé à proximité du Pullmann puis on est monté sur nos vélos en direction de la fameuse Corniche d’Or. J’avais déjà fait cette route en voiture mais finalement, même en s’arrêtant de temps en temps, on ne profite pas vraiment des panoramas de folie ! Première étape, Théoule ! Le port et la petite ville sont très sympas et c’est l’occasion d’attaquer par une première montée de 4-5 kms. Je l’ai coupée en deux pour prendre une jolie photo et je dois dire que ça fait du bien ! Une fois Théoule passé, c’est une succession de virages qui montent puis qui descendent. J’avais envie de m’arrêter toutes les cinq minutes. Le temps était vraiment beau et les couleurs étaient sublimes.

Après Théoule, on est passé à La galère puis Le Trayas. A partir de là, on voyait sur la droite (côté terre) le Pic de l’Ours. Tout au long de ce parcours à vélo dans l’Esterel, on est tombé sur des petites criques, des calanques et jolies plages, ça donnait envie d’aller se poser pour faire un pic nic ou se baigner ! On a fini le tour à la Baie d’Agay. On voulait aller jusqu’à St Raphaël mais le vent s’était levé donc le retour s’annonçait plus dur. En tout, l’aller-retour fait presque 50 kms avec un dénivelé positif de presque 600m, mon record ! Finalement, j’étais contente de finir mais j’aurais pu continuer ! Je vais pouvoir faire encore plus long la prochaine fois ! L’avantage est que les photos seront déjà faites !

Si vous faîtes aussi du vélo, vous pouvez me retrouver sur Strava où j’enregistre tous mes circuits. Cela vous aidera sûrement à mieux visualiser encore ! Je vous laisse avec les clichés de cette matinée vélo dans l’Esterel ! Et bien sûr, vous pouvez aussi faire le parcours en voiture si vous ne faîtes pas de vélo !

vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel vélo dans l'esterel

IMG_2433

Déjà deux ans que j’ai déménagé à Nice, on en parlait sur Instagram cette semaine. Ca me semble beaucoup et peu à la fois. J’aimais tellement Lyon que j’aurais eu envie de ne jamais en partir. J’avais aussi tellement peur de quitter mon petit cocon lyonnais, ma « petite » ville où j’avais mon réseau, mes copines, ma famille et finalement toute ma vie. Et puis bam, j’ai trouvé un boulot à Nice très vite, deux mois après le premier entretien, j’avais déménagé. J’ai fini mon précédent job à Lyon un vendredi, et le lundi, je rattaquais à Nice. Changement brutal. C’est vraiment un sentiment étrange d’arriver quelque part, de prendre un nouveau job en même temps et de ne plus avoir aucune habitude, aucun repère environnemental. Mais c’était fait !

Verdict deux ans après ? C’est juste la meilleure des expériences ! Je me rends compte que je me terrais dans mon univers confortable avec mes copines, mes sorties, mes établissements préférés, mes repères dans ma ville. Et finalement, je manquais un peu d’ouverture à de nouvelles choses vu que j’étais bien. Déménager, c’est tout remettre en cause. Et ce n’est pas évident au départ. Quand tu vois sur Facebook que tes copines sont ensemble en train de faire un apéro dans un endroit que tu adores, et que toi, tu es ici, ton téléphone ne sonne pas vu que tu ne connais personne et du coup, tu es chez toi. Heureusement, je profitais de mon chéri que je suis venue rejoindre, et on savoure vraiment la vie à deux. Mais j’ai toujours été très sociable et j’ai toujours eu besoin d’avoir une vie sociale, des amis, des sorties et tout ce que ça comporte. Et pour ça, je peux dire merci à Instagram ! Parce que ma première rencontre s’est faite par ce biais-là et c’est aujourd’hui ma plus belle rencontre à Nice et une des plus chouettes dans ma vie !

Les jolies rencontres

Oui, Instagram a été vecteur de rencontres. Mais finalement, les liens se font et se défont. Le plus compliqué, c’est toujours d’entretenir une relation. Comme un couple finalement ! Deux ans après, je peux dire que j’ai MES copines, des nanas vraiment chouette avec qui j’aime passer du temps. La première, ça a été Emilie. Elle a vu une photo où je postais mon nouvel environnement et a remarqué qu’elle travaillait juste à côté. Bingo, un café et un picnic plus tard, on s’adore déjà et on est plutôt similaire sur pas mal de points ! Et surtout, elle est TOUJOURS partante pour un apéro, même au dernier moment ! Ensuite, il y a eu Julie. Je me rappelle encore de cette rencontre sur un parking et de cette soirée flop qui s’est finie en salade au chèvre à Cannes ! Une personne simple et de confiance comme on les aime. Peu de temps après, j’ai rencontré Caroline. C’est à la fois une vraie amie en qui je pourrais avoir totalement confiance, mais aussi une grande sportive qui m’inspire beaucoup et qui m’influence pas mal ! C’est d’ailleurs elle qui m’a accompagné plusieurs fois pour des sorties vélo ! Et plus récemment, il y a eu Capucine qui est une nana hyper généreuse et agréable. Toujours prête pour te donner un bon plan ou te faire plaisir. Ca se perd les personnes comme ça ! Et il y a aussi Laura que je découvre encore et que j’aime déjà beaucoup, fraîche, spontanée, toujours partante pour un déjeuner, un apéro ou autre ! Et il y a évidemment les personnes que j’ai rencontrées hors Instagram comme Caroline (oui, encore une !) qui m’a souvent accompagner pour courir et que j’adore vraiment ou Julie plus récemment mais avec qui j’aime beaucoup passer du temps. Je n’oublie pas aussi les filles que j’adore voir quand l’occasion se présente comme Déborah, Andréa, Clotilde, Inès, Cécile, Céline, Cécile, Claire, Elisabeth, Victoria, Mégane et Cathy. Finalement, en deux ans, j’ai réussi à faire de très belles rencontres, à me re-créer un univers où je me sens bien. J’ai toujours eu l’angoisse d’être « la copine de » ou « la femme de ». C’était très important pour moi de me recréer un environnement avec mes propres amis, mon propre réseau et mes propres activités. Bref, deux ans après, je suis ravie des rencontres que j’ai déjà faites et j’ai déjà hâte des prochaines, notamment Chloé !

Les jolis projets

Il y a quelque chose de différent dans ma vie à Nice par rapport à ma vie à Lyon, c’est le côté social qui a pris une certaine place dans mon quotidien, tout d’abord par le biais de mon compte Instagram puis via le blog. Quand je pense qu’au départ, j’avais pas compris que cette application avait un autre but que celui de retoucher les photos ! Je n’aurais jamais imaginé qu’il m’apporte autant de satisfaction sur le plan virtuel et réel. Finalement, c’est avant tout un moyen d’évasion et d’inspiration formidable ! Je me suis inspirée pour mes voyages, j’ai inspiré des futures mariées, j’ai craqué pour des silhouettes, j’ai donné des idées looks, j’ai été motivée à reprendre le sport et je donne envie à d’autres de se mettre au running. Bref, c’est donnant-donnant et surtout, c’est 100% de plaisir ! Je n’aime pas les blablas pour dire merci et compagnie, mais en fait, si vous ne lisiez pas, je n’aurais pas ce plaisir de partager et de me sentir utile donc un peu merci quand même ! Et pour finir, ce blog me permet aussi d’avoir de jolis nouveaux projets comme des collaborations avec des marques, des invitations à faire de nouvelles découvertes et il me procure une chose majeure : du papotage permanent avec plein de nanas qui ont exactement les mêmes centres d’intérêt que moi ! Donc merci encore pour cette relation quotidienne, tout ce partage, tout ce plaisir, toutes ces découvertes !

La vie à Nice ?

En arrivant à Nice, j’avais plein de clichés en tête ! « C’est une ville de vieux. », « Il y a rien à faire l’hiver », « C’est pas une ville très moderne, trendy », « Il y a pas de personnes cool comme à Lyon » et j’en passe ! Finalement, après le coup de blues du départ, je dois dire que j’avais vraiment tout faux ! Alors oui, sur certains points, Nice manque de quelques éléments : des spectacles sympas, des endroits pour sortir et plus de boutiques ouvertes le dimanche ! Mais par contre, non, ce n’est pas une ville de vieux, on en voit pas plus qu’ailleurs ! Il n’y a pas vraiment d’hiver donc finalement, on peut encore plus profiter toute l’année, surtout que le soleil est là. Contre toute attente, Nice est plutôt une ville dynamique avec des personnes qui apportent à Nice une vraie modernité, que ce soit sur le plan des restaurants, des endroits pour sortir, des boutiques de déco. Oui oui, Nice est pleine d’entrepreneurs qui font bouger les lignes ! Et surtout, on s’habitue plutôt bien à pouvoir profiter de la plage cinq mois par an, à pouvoir déjeuner en terrasse toute l’année, à pouvoir faire du sport en extérieur sans être gelée en hiver, à ne jamais se dire « Oui, mais si il pleut ?! ». Finalement, j’ai l’impression d’être à Nice depuis bien plus de deux ans tellement que je profite bien plus des journées, des weekends, des pauses le midi, des soirées ! Donc, deux ans après, je peux le dire, c’est un grand OUI !

Bref, voilà, le débrief des deux ans est bouclé ! Donc si vous hésitez à changer d’air, foncez, c’est une belle remise en question et finalement, c’est que du bonheur, surtout qu’en plus d’avoir tout ça, le meilleur pour la fin, j’ai mon amoureux tous les jours avec moi ! Et ça, c’est un must <3

IMG_5981 IMG_6021 IMG_5066 IMG_3151 IMG_1825 IMG_8025 IMG_1019 IMG_1014 IMG_6581 IMG_5448 IMG_9301 FullSizeRender-624IMG_6183

La Plage de La Mala est souvent décrite comme étant la plus belle plage de la Côte d’Azur. Et depuis deux ans que je vis ici, beaucoup de personnes m’en ont parlé et m’ont vanté la beauté de cette plage et des couleurs d’eau sublimes. Pourtant, je n’y étais toujours pas allée ! J’attendais donc qu’une belle journée pointe le bout de son nez pour aller faire un tour à Cap d’Ail et voir de mes propres yeux cette plage.

Pour accéder à La Plage de la Mala, c’est un peu escarpé. Je dis bien un peu. En fait, une personne adulte peut y accéder sans problèmes. Pour les enfants, il faut faire un peu attention. Et si vous avez un bébé ou une personne âgée avec vous, c’est encore plus compliqué. Il y a plusieurs accès mais je vais vous donner celui que j’ai pris et qui reste très praticable. Je suis arrivée par Beaulieu sur Mer. En entrant dans la petite ville de Cap d’Ail, vous allez arriver à un rond-point. Sur votre droite, vous visualiserez l’hôtel Miramar. Passez le rond-point et garez-vous sur le parking qui se trouve juste à gauche. En face de la Brasserie Edmond, il y a une route qui descend. Empruntez-la à pied puis suivez ensuite les panneaux « Plage de la Mala ». Ensuite, il y aura quelques escaliers puis vous arriverez sur la plage. Il faut compter 15-20 minutes entre le parking et la plage. On peut aussi y accéder par le sentier du littoral que j’adorerais faire au lever du soleil d’ailleurs.

En arrivant, on surplombe cette baie qui ressemble à une calanque avec ses petits cabanons de plage. En arrivant sur la plage, vous pouvez prendre à gauche et longez un peu pour avoir une très belle vue sur la plage vue de la mer. C’est effectivement une très belle plage avec une couleur d’eau vraiment magnifique. Un vrai mélange de bleu, de turquoise et de couleurs plus sombres. Je vous conseille d’y aller plutôt le matin pour ne pas être gêné par le soleil si vous voulez prendre des photos. Pour ma part, j’y suis allée en milieu-fin d’après-midi et j’ai quand même pu faire de très belles photos.

Une fois sur place, il y a une partie publique où tout le monde peut s’installer. Il y a aussi deux restaurants-plages privées qui donnent envie de s’installer avec un cocktail, un plat de poissons et la mer pour unique vue : l’Eden et la Réserve de La Mala. L’atmosphère est vraiment plus calme qu’ailleurs dans le département. Attention toutefois car j’y suis allée en avril et non pas en pleine saison où c’est apparemment plein à craquer. Et si vous avez la possibilité d’être en bateau, cela doit être génial ! Bref, je parle, je parle, mais vous avez sûrement envie de voir donc je vous laisse avec les photos de la fameuse Plage de La Mala !

Pour trouver un hébergement près de la plage de la Mala, c’est par ici.

FullSizeRender(24) FullSizeRender(25) FullSizeRender(26) FullSizeRender(27) FullSizeRender(28) FullSizeRender(29) FullSizeRender(30) FullSizeRender(31) FullSizeRender(32) FullSizeRender(33) FullSizeRender(34) FullSizeRender(35) FullSizeRender(36) FullSizeRender(37) FullSizeRender(39) FullSizeRender(40)